RSS
RSS



 

Partagez|

you're all i need, make you only mine. (alekseï)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
ADMIN ☾ Semi-Dieu Nordique
Voir le profil de l'utilisateur http://kings-of-twilight.forumactif.org/t271-odin-h-thorson-o-mahttp://kings-of-twilight.forumactif.org/t297-odin-h-thorson-o-may-thor-strikes-you-dead

☾ PSEUDO : ROGERS.
☾ MESSAGES : 300
☾ FT. : Chris Evans
☾ CRÉDITS : tennessee (avatar) | lazare (signature)
☾ STATUT MARITALE : Fiancé, épris.
☾ AVEC : Alekseï Lazarev, son âme soeur.
☾ DATE D'ARRIVÉE : 30/11/2017
☾ LOCALISATION : Moscou.
☾ MÉTIER : Chercheur scientifique à la base, il a du se reconvertir barmaid dans un club dans le quartier Kitai Gorod.
☾ CLAN : Aucun clan, la famille d'abord.

Message Sujet: you're all i need, make you only mine. (alekseï) Dim 1 Avr 2018 - 18:08



make you only mine
I will spend my whole life through loving you. Winter, summer, spring-time, too, loving you. Makes no difference where I go or what I do. You know that I'll always be loving you. I'll be faithful I'll be true ; always true, true to you. There is only one for me, and you know who. You know that I'll always be loving you.

Lundi 5 Mars, 17h.

Allait-il trop vite en besogne ? Peut-être, oui. Il y avait songé, qu'il était allé beaucoup trop vite. Mais en même temps, il avait chassé ces pensées ; d'accord ils n'étaient officiellement en couple que depuis samedi. Deux jours, cela pouvait paraître court, d'accord.

Il était parti chercher ses affaires la veille et avait mis son plan à exécution, demander à Solomon d'occuper Mina suffisamment longtemps pour qu'il prenne ses affaires, règle sa note et s'en aille. Et il était reparti ranger ses affaires à l'appartement d'Aleks. Et il était aussitôt reparti, une fois sa valise posée. Pas de temps à perdre aujourd'hui. Il s'était levé tôt pour suivre Aleks et avait donc vite fini d'occuper sa matinée. Et il aurait la journée devant lui puisqu'Aleks ne rentrait pas. Et de toute façon, Odin avait besoin de bouger pour se sentir bien, rester enfermer ce n'était absolument pas son genre, même s'il aimait les périodes de calme, il avait besoin de se dépenser, auquel cas il pouvait devenir plutôt grognon, à tourner en rond comme un lion en cage.

Il avait donc occupé sa journée à arpenter les magasins, surtout les bijouteries. Il pouvait dire que deux jours de couple, c'était trop tôt pour se lancer dans une proposition de mariage mais... Il était fou amoureux. Et il l'était depuis des années. Ils connaissaient déjà tout l'un de l'autre, il n'y avait, à leur stade, plus d'épreuves, plus de choses à apprendre l'un sur l'autre. Alekseï avait changé mais il s'adapterait sans problèmes, par amour il pouvait accepter tout ça, par amour il ferait tout, pour Alekseï. Et ils se connaissaient depuis tellement longtemps, avaient déjà pratiquement vécus l'un avec l'autre toutes ces années. Ils connaissaient les habitudes de chacun, même si Odin devait apprendre les nouvelles d'Alekseï et que deux jours, c'était peut-être trop tôt pour se demander si ça lui conviendrait ou non. Pourtant il était convaincu que ça lui irait, qu'il ferait avec, qu'il s'adapterait. Il lui avait dit ; l'amour de ma vie, mon âme soeur. Et pour son âme soeur, on pouvait tout accepter, pas vrai ? Tout endurer. Et pourquoi perdre plus de temps ? A quoi cela rimerait ?

Il n'avait jamais pensé à se marier, c'est vrai. On aurait aussi pu se demander s'il ne faisait pas ça juste pour avoir des papiers pour vivre en Russie et être protégé en épousant un lycan. Pourtant, rien de tout ceci, à vrai dire, il n'y avait même pas pensé, à ces détails-là. Il avait passé la journée à penser à cette soirée qu'il voudrait parfaite. Il avait pensé tant aux décorations en achetant des bougies et veillant aux parfums qu'elles pouvaient dégager, des odeurs douces et se mêlant les unes aux autres -ça lui avait pris un moment, juste pour ça, mais n'était pas perfectionniste qui voulait et on avait jamais dis que c'était une vraie qualité. Il avait ensuite été chercher le repas, du moins, de quoi préparer le repas, tout en sachant qu'il serait composé de viande. Ca ne le dérangeait pas. Il avait pensé à acheter quelque boissons, dont du champagne. Il devait juste tout traduire avec son portable puisqu'il ne comprenait rien à ces fichus étiquettes et ne pouvait pas demander directement aux vendeurs qui parlaient tous russe. Il se débrouillait, comme toujours, il s'adaptait. Puis, oui, la bijouterie, regardant les anneaux. On aurait pu dire qu'un anneau n'était jamais qu'un anneau, tous similaires. Que ce n'était pas comme trouver la bague d'une femme, diamant et compagnie. Pourtant il cherchait la perfection et ça passait aussi par : pas d'argent. Sauf que de l'argent, bizarrement, cela semblait très en vogue par ces temps, dans les bijouteries. Foutus vampires. Il était resté un moment à essayer de se décider. De l'or blanc. Cela lui faisait vaguement penser aux rayons de la lune.

Puis il était rentré et avait préparé le dîner, cela avait pris déjà un temps à faire et il avait du sortir le temps que c'était à chauffer à feu doux. Sortir acheter un dessert. Les choses en grand, oui. Et acheter des fleurs, aussi.

En rentrant, il avait aéré et allumé quelque bougies parfumées pour que l'odeur de nourriture parte puisque la hotte n'était pas suffisante à son sens pour l'ambiance qu'il voulait créer. Une ambiance apaisante, c'était ce qu'il voulait. Il avait disposé ensuite chaque fleur et même la table ; tout était réglé au millimètre près. Même lui et ses vêtements, une légère dose de parfum, et le pire, ses cheveux et sa barbe. Oui, tout devait être parfait. Même l'anneau qu'il avait caché en attendant. Pourquoi autant se casser la tête ? Parce qu'il songeait que cela n'arriverait qu'une fois dans une vie et que cela devait marquer, qu'Aleks s'en souvienne encore dans 30 ans comme si c'était hier. Et s'il faisait autant dans le romantisme alors que ce n'était pas forcément son genre, ce n'était pas pour rien, mais parce qu'il connaissait assez Aleks pour savoir que c'était ce qu'il aimerait. Et aussi parce que rien n'était trop beau pour l'homme qu'il aimait, rien n'était trop parfait. Il voulait toujours le meilleur pour lui. Peut-être aussi pour qu'il voit d'entrée qu'Odin voulait une soirée romantique et qu'il pouvait faire cet effort, pour lui, qu'Aleks comprenne par ces gestes simples qu'Odin l'aimait. Le dire c'était beau, pas vrai ? Mais le montrer, c'était encore mieux et c'était ce qu'Odin préférait faire. Pour lui, c'était le montrer qui était plus important et plus marquant. Et s'il savait qu'avant, Aleks voudrait poser ses affaires et allait se doucher et compagnie, il n'aurait pas pu préparer la table et le salon juste le temps qu'Aleks prenne sa douche, donc... Tant pis. Il sortait juste pour rejoindre Aleks, éteignant les bougies avant de sortir, sachant à quelle heure il passerait par là. L'arrêter sur la route, pourquoi pas l'emmener un peu balader le temps que le temps passe un peu. Il l'attendait juste. Et s'il angoissait ? Evidemment. Il angoissait de recevoir un refus comme il angoissait d'avoir oublié quelque chose, même s'il s'était répété chaque étape une bonne centaine de fois. Il n'aurait jamais cru avoir à faire tout ça, il n'avait jamais réfléchis au fait d'un jour se marier, il avait juste fais tout ça dans la pulsion du moment, comme la révélation du je l'aime, je veux qu'il soit mien pour toujours et que ce soit officiel . Je l'aime et cet homme est le mien et le sera toujours, point barre . Et autres remarques toujours plus possessives les unes que les autres. Mais ça pour l'aimer, il l'aimait et tel qu'il l'avait imaginé, leur séparation avait été douloureuse et il n'avait fait que penser à lui toute la journée, elle n'était pas passé suffisamment vite à son goût.
code by bat'phanie

☾ ☽ ☾ ☽ ☾ ☽

MOON OF MY LIFE
REMEMBER THOSE WALLS I BUILT ? WELL, BABY, THEY'RE TUMBLING DOWN. AND THEY DIDN'T EVEN PUT UP A FIGHT, THEY DIDN'T EVEN MAKE A SOUND. I FOUND A WAY TO LET YOU WIN BUT I NEVER REALLY HAD A DOUBT, STANDING IN THE LIGHT OF YOUR HALO, I GOT MY ANGEL NOW. IT'S LIKE I'VE BEEN AWAKENED, EVERY RULE I HAD YOU BREAK IT. IT'S THE RISK THAT I'M TAKING, I AIN'T NEVER GONNA SHUT YOU OUT. EVERYWHERE I'M LOOKING NOW, I'M SURROUNDED BY YOUR EMBRACE. YOU'RE MY SAVING GRACE, YOU'RE EVERYTHING I NEED AND MORE. HIT ME LIKE A RAY OF SUN, BURNING THROUGH MY DARKEST NIGHT. YOU'RE THE ONLY ONE THAT I WANT.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://kings-of-twilight.forumactif.org/t277-aleksei-lazarev-i-chttp://kings-of-twilight.forumactif.org/t300-aleksei-try-me-i-don-t-bite#1314

☾ PSEUDO : Heaven
☾ MESSAGES : 291
☾ FT. : Sebastian Stan
☾ CRÉDITS : ROGERS.
☾ STATUT MARITALE : Fiancé à l'unique amour de sa vie, amoureux au delà de tous les mots
☾ AVEC : Son âme soeur, Odin H. Thorson
☾ DATE D'ARRIVÉE : 23/02/2018
☾ LOCALISATION : Moscou
☾ MÉTIER : Manutentionnaire pour le moment
☾ CLAN : Lycanthrope solitaire.

Message Sujet: Re: you're all i need, make you only mine. (alekseï) Lun 2 Avr 2018 - 19:51



make you only mine
Love me tender, love me sweet, never let me go. You have made my life complete, and I love you so. Love me tender, love me true, all my dreams fulfilled. For my darlin' I love you, and I always will. Love me tender, love me long, take me to your heart. For it's there that I belong, and we'll never part. Love me tender, love me dear, tell me you are mine. I'll be yours through all the years, till the end of time.


Alekseï a eu un mal fou à partir travailler le matin même, se détacher d'Odin de ses bras et de ses baisers a été une sacré épreuve. Difficile pour le lycan de se montrer raisonnable aussi rapidement après l'avoir retrouvé mais il n'avait pas vraiment le choix pour le moment, il devait se montrer adulte et responsable, déjà qu'il se défilait encore sur le revoir sa sœur. Ou parce qu'il devait prendre au moins une semaine loin du boulot pour être avec son homme. Et finalement toute la journée, le lycan a été la tête ailleurs, dans ses pensées et heureusement qu'humain il garde des réflexes sinon ça aurait mal fini pour lui. Comme se prendre un truc sur la tête ou sur les pieds. Tous ses collègues avaient remarqués qu'il semblait absent comme déconnecté de la réalité alors que normalement Alekseï est toujours sérieux, attentif à ce qu'il fait. Forcément les questions étaient venues « mais qu'est-ce qu'il se passe », il était resté évasif le lycan, jusqu'à ce qu'un autre lycan bossant plus loin ne passe par là et ne trouve la réponse. Ah, ben oui, c'était bien beau de ne rien dire mais quand on porte l'odeur de quelqu'un d'autre sur soi, oui visiblement les douches et compagnie n'y font rien à tout ça, on finit par se faire chopper. Il avait été chambré suite à ça, gentiment mais quand même, c'était éprouvant pour Alekseï d'être presque bousculé ainsi.

La pause de midi et ne pas pouvoir rentrer, ne pas savoir ce qu'Odin pouvait faire ou il pouvait être ne l'a pas aidé non plus. Mais il n'avait vraiment pas le temps de retourner jusque chez lui puis de revenir, surtout s'il voulait avaler quelque chose à manger. Ce quelque chose se limitant à un sandwich acheté dans le petit resto à côté de là où il bosse, le lieu parfait, les trois quarts des employés n'amenant rien, se contentant d'un truc vite fait. Donc oui avaler un sandwich rapidement, pas le top pour lui et sa nature mais Alekseï a été incapable de manger quoi que ce soit d'autre alors qu'il se posait un millier de question sur ce que pouvait faire Odin, s'il allait bien, s'il était en sécurité. Le connaissant, il aurait pu se prendre la tête avec n'importe qui le regardant de travers, de ce fait, que les vampires ne puissent pas sortir en pleine journée, ne calme pas ses angoisses au lycan. Se disant que cela passerait à mesure du temps écoulé, que leurs retrouvailles étaient trop récentes pour qu'il arrive à relativiser et se calmer.

Cela a été aussi beaucoup réfléchir à eux deux, à tout ce qu'il s'est passé depuis qu'il a revu Odin, tout ce qu'ils ont pu se dire. Faire la part des choses et cette fois vraiment réaliser, qu'il n'est peut-être plus aussi instable qu'il ne pensait l'être, vu comment Odin a tout chamboulé, ça aurait dû être pire ses réactions. Se rendre compte que finalement, Odin pourrait tout bousculer que ça ne changerait rien, tant qu'il ne le brusque pas de trop parce que oui, il ne va pas se refaire là dessus, n'est-ce pas ? Mais oui se rendre compte qu'il peut suivre son homme les yeux fermés même sans être chez lui, qu'importe finalement l'endroit, à part en pleine lune, tant qu'il a Odin. Alekseï prend conscience que son homme l'apaise énormément, apaise le côté homme et le côté animal. Qu'en fin de compte, il n'a peut-être qu'un seul vrai blocage : retourner à Copenhague, cela va être la chose la plus dure qui soit, que c'est plus qu'un blocage mais un traumatisme.

Enfin la journée qui se termine et cette fois hors de question de flâner ou de traîner en passant dans le parc, Alekseï se faufile rapidement hors de son boulot, s'attirant quelques plaisanteries sur le passage sur de possibles activités nocturnes. Sérieux, ça devenait lourd mais il n'allait pas leur dire qu'il allait rejoindre l'homme de sa vie, son âme sœur, trop pudique et timide pour parler de ça ainsi. Cela sortirait sans aucun doute au fil du temps mais pas aussi vite et pas comme ça, certainement pas. Alekseï ne traîne pas et file, prenant juste le temps d'envoyer un sms à Stanislas pour lui dire que tout va bien et que oui Odin est toujours avec lui, qu'il n'a pas besoin de passer ou de s'en faire.

Puis donc c'est filer droit à travers le parc mais ralentir en arrivant non loin de chez lui, l'odeur d'Odin lui parvenant avant même de le voir, odeur naturelle camouflée par une venant d'un parfum. Enfin avoir Odin en face de lui et limite se stopper en arrivant près de lui, si beau, tellement magnifique. Si bien coiffé et habillé et Alekseï qui fait limite sans-abris à côté de lui. Hmpfff. Ne pas avoir conscience du sourire qui vient sur son visage en le contemplant ainsi et penser « cet homme est vraiment le mien maintenant ? », le lycan ne s'y fera jamais à cette idée d'avoir réellement Odin pour lui comme il en rêvait depuis vingt ans. Son homme, son âme sœur. C'est arriver près de lui, les yeux pétillants d'amour et oser embrasser son homme si parfait mais ne pas oser l'enlacer pour ne pas le salir. Oui, toujours cette idée que son homme est trop bien habillé contrairement à lui sans compter la journée de boulot dans les pattes même si bizarrement la fatigue s'envole.
code by bat'phanie

☾ ☽ ☾ ☽ ☾ ☽




Tonight I want to see it in your eyes. Feel the magic. There's something that drives me wild and tonight we're gonna make it all come true. Cause baby, you were made for me and I was made for you. I was made for lovin' you baby. You were made for lovin' me. And I can't get enough of you baby.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ☾ Semi-Dieu Nordique
Voir le profil de l'utilisateur http://kings-of-twilight.forumactif.org/t271-odin-h-thorson-o-mahttp://kings-of-twilight.forumactif.org/t297-odin-h-thorson-o-may-thor-strikes-you-dead

☾ PSEUDO : ROGERS.
☾ MESSAGES : 300
☾ FT. : Chris Evans
☾ CRÉDITS : tennessee (avatar) | lazare (signature)
☾ STATUT MARITALE : Fiancé, épris.
☾ AVEC : Alekseï Lazarev, son âme soeur.
☾ DATE D'ARRIVÉE : 30/11/2017
☾ LOCALISATION : Moscou.
☾ MÉTIER : Chercheur scientifique à la base, il a du se reconvertir barmaid dans un club dans le quartier Kitai Gorod.
☾ CLAN : Aucun clan, la famille d'abord.

Message Sujet: Re: you're all i need, make you only mine. (alekseï) Mar 3 Avr 2018 - 2:04



make you only mine
I will spend my whole life through loving you. Winter, summer, spring-time, too, loving you. Makes no difference where I go or what I do. You know that I'll always be loving you. I'll be faithful I'll be true ; always true, true to you. There is only one for me, and you know who. You know that I'll always be loving you.
Allait-il trop vite ? C'était une question qui lui revenait. Mais non, il n'allait pas trop vite, il l'avait aimé pendant tant d'années, comment aurait-il pu aller trop vite ? Il avait surtout pris beaucoup de retard. Mais il songeait aussi qu'il l'aimait et qu'il n'y avait bien que lui qu'il voulait, c'était d'autant plus flagrant là, maintenant, qu'ils étaient séparés, c'était dingue ce qu'il pouvait lui manquer. Ses baisers, ses câlins, ne serait-ce que l'avoir tout contre lui, ça lui manquait. C'était un week end paradisiaque qu'il avait passé et sans se leurrer et se dire que tous les jours seraient forcément ainsi, il veillerait à ce que le maximum de jours et nuits se passent ainsi et que leur possibles disputes soient moindres. Il avait juste envie de se réveiller avec Alekseï dans ses bras, chaque matin, il avait envie que cela devienne une routine, leur routine, lui qui pourtant avait horreur des routines. Il avait envie de l'avoir à lui, juste pour lui, pour toujours, point.  C'était simple et c'était agréable justement, que les choses soient si simples que ça.

Il avait beau avoir travaillé sur tout ceci toute la matinée et l'après-midi, il avait oublié de manger à midi et avait aussi l'impression d'oublier quelque chose. Pas moyen de se souvenir quoi, hélas. Ca lui reviendrait peut-être. En tout cas, il était physiquement prêt, c'était déjà ça, quand il sortait en voyant l'heure. Il y avait quelque flocons et il détestait toujours le froid qu'on ressentait, qu'il trouvait différent de Copenhague. Quant aux gens qu'il rencontrait dans la rue, cela semblait aller. Il n'échappait pas aux regards lourds, sûrement synonyme de qu'est-ce qu'il fait là, lui ? . Qu'importe. Il se contentait d'avancer. Nerveusement, oui, parce qu'il angoissait à l'idée même de la soirée qui pourrait être désastreuse ; horrible sensation que celle de ne rien contrôler. Il avait toute fois tout envisagé. Le oui. Alekseï acceptait de l'épouser. Le oui, mais. Alekseï acceptait mais posait des conditions et selon les conditions, Odin y verrait un flagrant et dangereux manque de confiance. Il suffisait d'un "oui mais tu devras être fidèle" pour qu'Odin soit vexé et lui balance un "tu crois quoi, que je te demande de m'épouser pour aller voir ailleurs ?". Le je ne sais pas, qui pouvait être synonyme de c'est trop tôt, je ne suis pas sûr de vouloir me marier, je ne suis pas sûr de vouloir me caser définitivement, je ne suis pas prêt à passer ce cap. Le peut-être, mais, où Odin songeait qu'il devrait presque passer à une négociation, pour essayer de le rassurer ; je t'aime, je prendrai soin de toi, il n'y aura que toi, on a déjà dépassé toutes les étapes d'une relation amoureuse, je suis sûr de ce que je veux, cela m'est égal que tu sortes une nuit ou deux par mois - même si dans les faits, il paniquerait qu'il ne rentre pas, il garderait juste ça pour lui, jugeant inutile pour Aleks de le savoir, surtout que ça ne changerait rien ; il valait mieux ne plus l'avoir sous les yeux une fois par mois que toute la vie. Puis le non, timide. Le non je ne suis pas prêt, pas encore. Il y avait aussi le manque de réponse, Aleks qui se serait levé pour sortir prendre l'air, le laissant dans l'angoisse totale. Il y avait le non ferme et définitif : je ne veux pas t'épouser, point. Pas prêt, pas envie. Pas envie de se marier, pas avec lui ou pas se marier tout court. Ce qui, évidemment, blesserait et vexerait Odin, c'était là aussi que la préparation mentale était très importante pour lui : ne pars pas du principe qu'il dira forcément oui et prépare toi à tout, mais surtout au pire. Ca évitera les déceptions et les crises d'égo qui pourraient tout gâcher d'autant plus, surtout qu'il connaissait suffisamment Aleks pour savoir que s'il partait sur un non, ce ne serait pas par plaisir et qu'au contraire, ça lui ferait mal de le dire. Parce que son homme était comme ça, il en était convaincu ; il ne voulait blesser personne. Trop doux, trop gentil, trop tendre. Alors oui il savait que s'il se vexait et s'énervait selon la réponse, cela ne ferait que tout gâcher et risquerait surtout de briser quelque chose avec Aleks. Car il avait aussi peur de ça de façon plus générale ; briser leur liens. Il avait déjà cru l'avoir perdu tous ces mois, puis il l'avait retrouvé, il ne supporterait pas le perdre à nouveau et surtout, définitivement. Il angoissait parce que cette décision serait aussi l'une des plus importante de sa vie, voulait-il vraiment s'engager définitivement ? Oui, il le voulait. Il voulait ces matins chaque jour de sa vie, il voulait vieillir à ses côtés. Alors oui, il est vrai qu'il pouvait avoir tout ça avec ou sans mariage, mais il se disait aussi une chose ; Alekseï était sien et cela ne changerait pas. Possessivité ? Oui, il est vrai qu'il songeait qu'un anneau rendrait les choses plus claires encore ; chasse gardée. Il ne savait pas comment fonctionnaient les lycans sur ce point-ci, ces histoires d'âmes soeurs et comment cela se voyait, sentait, qu'en savait-il encore. Puis il y avait aussi les leçons de son père qui entraient en jeu ; si tu aimes quelqu'un, ne le laisse pas filer. La vraie version était ne la laisse pas filer mais c'était encore un autre débat. Ne le laisse pas filer et fais ton devoir d'homme. Epouse le, assume toi, fonde ta famille. C'était Aleks, sa famille. Et à leur façon, peut-être qu'un jour, ils pourraient fonder leur propre famille.

Puis enfin, le parc et surtout, enfin, se rapprochant ; la cause de ses troubles. L'amour de sa vie. Il souriait, un peu bêtement sûrement. Si beau. Et ce sourire, et ces airs. Si beau. Rompre la distance restante entre eux, glisser une main contre sa joue. Tu m'as tellement manqué. A se demander comment il avait pu survivre tous ces mois sans lui. Douce retrouvaille quand Aleks est le premier à craquer et vient l'embrasser, si Odin souriait d'abord contre ses lèvres, c'était pour mieux l'embrasser ensuite et passer son autre bras autour de sa taille ; viens par là, toi. Tu as été trop loin trop longtemps. C'était fou aussi, cette envie permanente qu'il avait de le câliner, de le garder contre lui, précieusement. Un dernier baiser contre ses lèvres puis il replaçait une mèche qui tombait sur son visage.

Tu m'as manqué, mon amour.

Un nouveau baiser sur ses lèvres puis un baiser sur son front. Aleks avait peut-être envie de rentrer chez lui, prendre une douche et se poser mais il est vrai qu'Odin cherchait aussi à perdre un peu de temps pour éviter d'avoir à se mettre à table à 17h30. Mais avait-il vraiment prévu juste un dîner ? Non, il avait aussi prévu d'autres choses qu'il révélerait à mesure de la soirée, des choses pas trop compliqué à installer pendant qu'il pousserait Aleks à rester dans la douche si longtemps qu'il faudrait pour se détendre . Mais il pouvait bien gagner du temps avant, non ?

Ils pouvaient aussi bien profiter, puisqu'ils partiraient le lendemain pour Copenhague, pas vrai ? C'était comme si Aleks était en vacances pour un petit temps, pas vrai ? Alors autant pousser jusqu'au bout.

J'ai prévu quelque chose pour fêter le début de tes vacances. Et.. Nos soirées me manquaient, j'espère que tu ne m'en voudras pas.

Noyer le poisson. L'air de dire, tout est normal, tout le sera aussi quand tu rentreras. Je te cacherai juste les yeux le temps que tu ailles dans la salle de bain. Même s'il se doutait que l'odeur le mettrait sur une piste, autant juste préparer le terrain. En bref, un nouveau baiser sur ses lèvres puis il kidnappait sa main pour l'emmener vers l'immeuble. Tout compte fait, peut-être pas besoin de perdre tant de temps que ça ; plus il attendrait et plus il angoisserait.

C'était donc devant l'immeuble qu'il se tournait vers son homme, un sourire amusé sur les lèvres.

Tu me fais confiance ?

Amusé, oui. Est-ce que tu me fais confiance, assez pour me laisser te surprendre, même si tu n'aimes pas ça. Juste pour cette fois.
code by bat'phanie

☾ ☽ ☾ ☽ ☾ ☽

MOON OF MY LIFE
REMEMBER THOSE WALLS I BUILT ? WELL, BABY, THEY'RE TUMBLING DOWN. AND THEY DIDN'T EVEN PUT UP A FIGHT, THEY DIDN'T EVEN MAKE A SOUND. I FOUND A WAY TO LET YOU WIN BUT I NEVER REALLY HAD A DOUBT, STANDING IN THE LIGHT OF YOUR HALO, I GOT MY ANGEL NOW. IT'S LIKE I'VE BEEN AWAKENED, EVERY RULE I HAD YOU BREAK IT. IT'S THE RISK THAT I'M TAKING, I AIN'T NEVER GONNA SHUT YOU OUT. EVERYWHERE I'M LOOKING NOW, I'M SURROUNDED BY YOUR EMBRACE. YOU'RE MY SAVING GRACE, YOU'RE EVERYTHING I NEED AND MORE. HIT ME LIKE A RAY OF SUN, BURNING THROUGH MY DARKEST NIGHT. YOU'RE THE ONLY ONE THAT I WANT.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://kings-of-twilight.forumactif.org/t277-aleksei-lazarev-i-chttp://kings-of-twilight.forumactif.org/t300-aleksei-try-me-i-don-t-bite#1314

☾ PSEUDO : Heaven
☾ MESSAGES : 291
☾ FT. : Sebastian Stan
☾ CRÉDITS : ROGERS.
☾ STATUT MARITALE : Fiancé à l'unique amour de sa vie, amoureux au delà de tous les mots
☾ AVEC : Son âme soeur, Odin H. Thorson
☾ DATE D'ARRIVÉE : 23/02/2018
☾ LOCALISATION : Moscou
☾ MÉTIER : Manutentionnaire pour le moment
☾ CLAN : Lycanthrope solitaire.

Message Sujet: Re: you're all i need, make you only mine. (alekseï) Mar 3 Avr 2018 - 20:48



make you only mine
Love me tender, love me sweet, never let me go. You have made my life complete, and I love you so. Love me tender, love me true, all my dreams fulfilled. For my darlin' I love you, and I always will. Love me tender, love me long, take me to your heart. For it's there that I belong, and we'll never part. Love me tender, love me dear, tell me you are mine. I'll be yours through all the years, till the end of time.


Longue journée, Alekseï a bien cru qu'elle ne se terminerait jamais, il n'avait qu'une envie, qu'une idée ; rentrer chez lui et retrouver Odin. Retrouver ses bras, retrouver ses baisers, retrouver son odeur à en finir le nez dans son cou et ne plus bouger de là pendant de longues minutes. Le lycan est même prêt à varier ses habitudes juste pour avoir la possibilité d'être collé à Odin mais ne serait-ce pas une nouvelle habitude bien plus agréable que les autres ? Oh que si, ça pourrait même devenir une routine que ça ne dérangerait pas Alekseï, bien au contraire même. D'autant plus avec le week-end qui vient de s'écouler, un week-end idyllique et parfait de son point de vue.

Alors oui, journée finie, comment n'aurait-il pas accéléré le pas pour rentrer chez lui, Odin lui manquait énormément bien plus qu'il ne lui a jamais manqué. Pressé de le retrouver, pressé de savoir ce qu'il a pu faire de sa journée, si tout s'est bien passé. Pour un peu il aurait pu courir à travers les rues puis le parc mais le lycan ne l'a pas fait, il a même ralenti un peu le pas en voyant Odin devant lui, si beau, resplendissant. Son cœur qui fond en le voyant et en l'approchant et que dire de son sourire ? À tomber à la renverse. Il en ferme les yeux un instant à cette main sur sa joue, un soupir de soulagement passant ses lèvres, enfin je te retrouve. Comment ne pas l'embrasser directement et finalement se serrer contre lui quand Odin l'attire ainsi, oui je suis là mon amour, non je n'irai nul part. Alekseï est censé s’habituer comment à tout ça au juste ? Jamais il ne pourra s'y faire, il en reste persuadé, surtout avec un baiser en appelant un autre.

- Toi aussi, tu m'as manqué.

Tellement manqué, le baiser sur son front, pour un peu il en ronronnerait bien et en fait c'est même tout à fait ce qu'il fait, Alekseï en ronronne avant d'en profiter pour finir le nez dans le cou de son homme. Il l'a dit, il en avait plus qu'envie d'être ainsi et dans les bras d'Odin, pourtant au milieu de son bonheur de le retrouver, il sent son homme nerveux. Hum, est-ce qu'il y a eu quelque chose ? Et pourquoi Odin est dehors en fait ? Pourquoi est-il là, venu à sa rencontre ? Le lycan en redresse le nez pour l'observer, il semble aller bien pourtant, un agacement temporaire peut-être. Quelqu'un qui lui a dit quelque chose possiblement. Ah. Est-ce pour ça qu'Odin est nerveux, il a préparé quelque chose et craint la réaction d'Alekseï ?

- Pourquoi je t'en voudrais mon amour ?

Un sourire venant sur son visage, un sourire doux et tendre l'air de dire « jamais je ne pourrais t'en vouloir ». Ou du moins jamais bien longtemps, ça lui est arrivé de bouder un peu Odin mais jamais bien longtemps, la seule fois où ça a duré c'était après leur première nuit ensemble et c'était des circonstances particulières donc. Lui rendant son baiser et se laissant entraîner vers son immeuble, de plus en plus intrigué par le comportement de son homme. Lançant un regard vers les fenêtres de son appartement, comme s'il pouvait y trouvé une réponse. Nouveau ah mental.

- Bien sûr que oui. Mais tu es sûr que tout va bien ?

Entre la nervosité d'Odin et ses agissements de l'instant, il y a de quoi se poser la question n'est-il pas ? Tout comme oui, il a confiance en son homme même si c'est vrai que les surprises, il n'aime pas trop ça, il préfère savoir où il met les pattes. Pour autant le lycan le laisse faire, vraiment intrigué par le comportement d'Odin peut-être encore plus en le voyant amusé de la situation, mais qu'est-ce que tu as fait mon ange. Est-ce qu'il essaye de deviner ce que son homme a pu préparer, oui bien évidemment, fêter le début de ses vacances, oui on peut dire que ça va être des vacances. Leurs soirées qui manquaient à Odin, à Alekseï aussi ça manquait tout ça, leurs têtes à têtes, les seuls moments où ils étaient vraiment tous les deux, les plus belles soirées dans la mémoire du lycan. Il cherche à deviner oui mais ne voit pas du tout ce que son homme a pu planifier pour que ça le rende nerveux et amusé à la fois ou qu'il pense qu'Alekseï aurait pu lui en vouloir.
code by bat'phanie

☾ ☽ ☾ ☽ ☾ ☽




Tonight I want to see it in your eyes. Feel the magic. There's something that drives me wild and tonight we're gonna make it all come true. Cause baby, you were made for me and I was made for you. I was made for lovin' you baby. You were made for lovin' me. And I can't get enough of you baby.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ☾ Semi-Dieu Nordique
Voir le profil de l'utilisateur http://kings-of-twilight.forumactif.org/t271-odin-h-thorson-o-mahttp://kings-of-twilight.forumactif.org/t297-odin-h-thorson-o-may-thor-strikes-you-dead

☾ PSEUDO : ROGERS.
☾ MESSAGES : 300
☾ FT. : Chris Evans
☾ CRÉDITS : tennessee (avatar) | lazare (signature)
☾ STATUT MARITALE : Fiancé, épris.
☾ AVEC : Alekseï Lazarev, son âme soeur.
☾ DATE D'ARRIVÉE : 30/11/2017
☾ LOCALISATION : Moscou.
☾ MÉTIER : Chercheur scientifique à la base, il a du se reconvertir barmaid dans un club dans le quartier Kitai Gorod.
☾ CLAN : Aucun clan, la famille d'abord.

Message Sujet: Re: you're all i need, make you only mine. (alekseï) Mer 4 Avr 2018 - 1:24



make you only mine
I will spend my whole life through loving you. Winter, summer, spring-time, too, loving you. Makes no difference where I go or what I do. You know that I'll always be loving you. I'll be faithful I'll be true ; always true, true to you. There is only one for me, and you know who. You know that I'll always be loving you.
Il voulait d'abord profiter. Profiter de le retrouver pleinement, profiter de l'avoir dans ses bras, avant d'avoir à devenir plus sérieux de nouveau. Puis c'était tout de même apaisant de le retrouver et pouvoir l'embrasser, même si ses craintes ne s'enfuyaient pas pour autant, il avait presque l'impression qu'il devait profiter de ces instants, au cas où cela puissent être les derniers parce qu'il aurait merdé.

En même temps, quand il voyait le regard d'Aleks sur lui, comment ne pourrait-il pas être orgueilleux ? C'était à se demander si c'était bien lui qu'il regardait de la sorte. Ce regard était plaisant, tout comme l'attitude d'Aleks, soi il le voyait vraiment pour la première fois, tel qu'il aurait du le voir, soi Aleks avait vraiment changé, dans les deux cas il voyait Aleks tel qu'il était désormais et il ne pouvait que le couver du regard. Il lui disait ; tu m'as manqué. Aleks lui retournait ses mots. C'était si vrai. Il lui avait tellement manqué. Il le laissait ronronner, le laisser venir se blottir, l'entourant de ses bras pour le serrer précieusement contre lui, se moquant bien des gens qui pourraient passer par ici et voir ce qu'il se passait, se moquant de ce que l'on pourrait dire sur l'humain qui enlaçait le loup. Il se détendait juste un peu, à mesure qu'il avait Aleks tout contre lui, qu'il pouvait de nouveau sentir son odeur aussi, même s'il avait envie de lui suggérer un bon bain avec une pointe d'amusement. Quitte à lui proposer de lui frotter le dos. L'idée lui trottait mais il la gardait pour lui. "Pourquoi je t'en voudrai" il haussait les épaules. Nombreuses réponses à cette question. L'envie d'être tranquille pour commencer puis aussi le programme intense qu'il allait lui imposer. Bref, il se contentait d'hausser les épaules, ne voyant pas quoi répondre qui ne pourrait pas lui mettre la puce à l'oreille.

Pourquoi ça n'irait pas ?

Ok il y avait pas mal de raisons pour que ça n'aille pas mais ça, il n'avait pas besoin de le savoir. Odin aurait pourtant pu avoir cet orgueil de croire qu'Aleks allait forcément accepter ; pourquoi refuserait-il de l'épouser, lui ? Alors qu'il était beau, qu'il était dans une situation financière assez aisée pour ne pas avoir à s'inquiéter de prendre des vacances quand il le décidait pour fuir en Russie et s'y installer et ne pas craindre de ne pas trouver de travail, puis, il y avait tant de raisons qui en faisaient un bon parti, sauf que dans le couple, on ne pouvait pas dire que le côté "bonne génétique" puisse entrer en compte pour un mariage. Mais rien qu'avec son égo habituel, il était curieux qu'il puisse douter. Rajoutons à tout ça le fait qu'Aleks lui avait confirmé qu'ils étaient des âmes soeurs, bref, tout pour croire que ce serait pour de bon, qu'il allait forcément accepter sauf que ; c'était peut-être trop tôt et Aleks pouvait vouloir attendre qu'ils aient traversés au moins la première pleine lune pour se décider. Odin y avait songé aussi, d'où sa crainte, allait-il le supporter dans cette période, sauf que... Ils s'étaient retrouvés justement en lendemain de pleine lune. Les humeurs d'Aleks étaient affectées par ça et pourtant ils avaient certes commencés par des éclats, mais le week end avait ensuite été idyllique, des retrouvailles dignes de ce nom, des retrouvailles de rêve. Comme quoi, on pouvait tout à fait profiter de la vie tout en restant au calme chez soi avec son homme dans les bras.

Mais voilà qu'ils approchaient de l'immeuble. Qu'il fallait ensuite aller jusqu'à l'étage de l'appartement d'Aleks.

Laisse moi juste te cacher les yeux, d'accord ? Je vais juste te guider jusqu'à la salle de bain où tu prendras un bon bain chaud.

Le prévenir avant de lui voler un baiser et se placer derrière lui pour lui cacher les yeux avec ses mains. Amusé, c'était le mot à cet instant, plus amusé qu'angoissé. Même s'il se doutait qu'Aleks allait tout sentir, peut-être que si Odin ne sentait absolument plus les odeurs de nourriture qu'il avait cuisiné dans l'après-midi, Aleks le sentirait, peut-être qu'il sentirait aussi les fleurs et les bougies mais il ne verrait pas la disposition de tout ceci pour autant.

Odin avait juste ouvert la porte avec le pied et il tenait à lui laisser la surprise jusqu'au bout, ne le laissant qu'à peine retirer sa veste et ses chaussures pour l'emmener jusqu'à la salle de bain, en espérant qu'il s'en tiendrait sagement à ça. S'il en profitait d'être derrière lui pour venir déposer un baiser contre sa nuque, puis son cou ? Oui, juste deux petits baisers comme ça.

Je veux que tu prennes un bon bain chaud pour te détendre. Peut-être que je viendrai t'aider à te frotter le dos si tu es sage.

Finalement, c'était sorti, le contexte était plus approprié aussi il fallait dire. Juste un petit baiser et hop. Tant qu'ils étaient loin du salon, ça allait.
code by bat'phanie

☾ ☽ ☾ ☽ ☾ ☽

MOON OF MY LIFE
REMEMBER THOSE WALLS I BUILT ? WELL, BABY, THEY'RE TUMBLING DOWN. AND THEY DIDN'T EVEN PUT UP A FIGHT, THEY DIDN'T EVEN MAKE A SOUND. I FOUND A WAY TO LET YOU WIN BUT I NEVER REALLY HAD A DOUBT, STANDING IN THE LIGHT OF YOUR HALO, I GOT MY ANGEL NOW. IT'S LIKE I'VE BEEN AWAKENED, EVERY RULE I HAD YOU BREAK IT. IT'S THE RISK THAT I'M TAKING, I AIN'T NEVER GONNA SHUT YOU OUT. EVERYWHERE I'M LOOKING NOW, I'M SURROUNDED BY YOUR EMBRACE. YOU'RE MY SAVING GRACE, YOU'RE EVERYTHING I NEED AND MORE. HIT ME LIKE A RAY OF SUN, BURNING THROUGH MY DARKEST NIGHT. YOU'RE THE ONLY ONE THAT I WANT.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://kings-of-twilight.forumactif.org/t277-aleksei-lazarev-i-chttp://kings-of-twilight.forumactif.org/t300-aleksei-try-me-i-don-t-bite#1314

☾ PSEUDO : Heaven
☾ MESSAGES : 291
☾ FT. : Sebastian Stan
☾ CRÉDITS : ROGERS.
☾ STATUT MARITALE : Fiancé à l'unique amour de sa vie, amoureux au delà de tous les mots
☾ AVEC : Son âme soeur, Odin H. Thorson
☾ DATE D'ARRIVÉE : 23/02/2018
☾ LOCALISATION : Moscou
☾ MÉTIER : Manutentionnaire pour le moment
☾ CLAN : Lycanthrope solitaire.

Message Sujet: Re: you're all i need, make you only mine. (alekseï) Mer 4 Avr 2018 - 21:32



make you only mine
Love me tender, love me sweet, never let me go. You have made my life complete, and I love you so. Love me tender, love me true, all my dreams fulfilled. For my darlin' I love you, and I always will. Love me tender, love me long, take me to your heart. For it's there that I belong, and we'll never part. Love me tender, love me dear, tell me you are mine. I'll be yours through all the years, till the end of time.


Alekseï n'a plus à faire semblant, n'a plus à tout faire pour cacher ses sentiments envers Odin. Libre de les montrer, libre de le regarder réellement sans tenter de penser à autre chose pour masquer son trouble. Alors tout sort depuis qu'ils se sont retrouvés, tout son amour pour son homme, son admiration également, pouvoir le couver du regard et tenter de lui faire comprendre ainsi ô combien il peut l'aimer. De tout son cœur, de toute son âme. Une des raisons qui le pousse à se blottir contre Odin alors même qu'ils sont dehors et qu'il est pudique le lycan, qu'il n'aime pas étaler ce qu'il ressent au grand jour. Oh mais il ne faut pas croire, il est fier et heureux d'être avec un homme comme Odin et il pourrait facilement dire à quiconque osant l'approcher « cet homme est le mien » mais de là à vraiment tout dévoiler, non. Plus simplement son homme lui a cruellement manqué dans la journée donc au revoir la bienséance et la bonne tenue à l'extérieur, Alekseï ne peut que finir blotti dans les bras d'Odin et le nez dans son cou. Enfin, ils ne font rien de mal de toute façon donc personne n'aurait quoi que ce soit à dire.

C'est le sentir nerveux malgré qu'Odin semble être tout aussi heureux que lui de le retrouver après cette journée. Plusieurs questions lui passant en tête, cherchant pourquoi il peut être ainsi, jusqu'à lui demander si tout va bien puisqu'il n'a pas eu de réponse sur le fait de lui en vouloir. Peut-être qu'Odin pense qu'il va être contrarié parce qu'il aura pris de libertés dans l'appartement ? C'est peut-être le refuge, la tanière d'Alekseï mais ça va aussi être l'appartement d'Odin donc autant qu'il s'y fasse à ce que son homme bouge tout.

- Parce que je te sens nerveux tout simplement.

Donc oui amour, qu'est-ce qu'il se passe ? Pas dit qu'il aura une réponse mais au moins c'est dit, je sais qu'il y a quelque chose. Sauf que le lycan n'a pas plus de détails que ça pour le moment et ne peut donc émettre aucune hypothèse, au moins n'a t-il pas s'inquiéter d'une possible marche arrière de la part de son homme. Odin n'aurait pas préparé une soirée, s'il voulait faire marche arrière ou s'il avait décidé que finalement il n'arrive pas à supporter les changements chez Alekseï. Est-ce qu'il a quelque chose à lui demander ? Non, il ne voit pas quoi, Odin lui a dit, une soirée pour fêter tes vacances et parce que ça lui manquait. Le lycan en revient au fait que ça doit être le fait qu'il a préparé quelque chose, voir bouger des trucs qui le rend nerveux ou encore qu'on lui a dit quelque chose dans la journée. Pourtant son homme lui demande de lui faire confiance et le lycan n'a eu aucun mal à lui dire que oui. Peut-être qu'il va réviser sa réponse une fois dans l'immeuble, lui cacher les yeux, mais qu'est-ce qui lui prend à Odin ?

- D'accord.

Relativiser, Odin ne va pas lui faire dieu sait quoi, il le prévient avant de lui cacher un de ses sens et puis c'est Odin donc. Le baiser l'aide à relativiser également même s'il fait la moue parce qu'il en aimerait bien un autre. La moue aussi parce qu'il ne comprend pas du tout pourquoi son homme veut faire ça, disons qu'il a des idées, il a du mettre un truc en place et ne veut pas qu'Alekseï le voit tout de suite. C'est sentir directement une odeur florale, à peine la porte ouverte, pas que de fleurs non, bougies aussi on dirait et d'autres effluves cachées derrière, qu'il ne saurait reconnaître. Cela lui titille le nez mais les odeurs se mêlent bien les unes aux autres et bien que nouvelles, elles ne viennent pas l'agresser. C'est compter sur ses autres sens pour virer ses chaussures, poser ses clés et sa veste, des gestes tellement répétés qu'il peut se passer de la vue, le lycan. Compter sur ses autres sens aussi pour se diriger dans l'appartement tout en se fiant également à la présence d'Odin dans son dos et à ses mains sur ses yeux. C'est avoir sa peau qui frémit aux baisers sur sa peau même s'il n'oublie pas les manigances de son homme. Lui faisant confiance certes, se fiant à lui mais toujours avec cette pointe de « qu'est-ce qu'il a fait » et oui il n'aime qu'à moitié l'idée qu'Odin ait pu tout bouger. On l'a dit, il va devoir s'y faire à partager sa tanière avec Odin, la partie animale c'est surtout elle qui n'aime pas cette idée de tout bouleverser ainsi.

- Je suis toujours sage tu sais.


Ben quoi ? On ne peut pas lui en vouloir de songer à Odin et lui ensembles sous l'eau, non ? Surtout que la journée a été plus que longue. C'est aussi en profiter pour lui faire face dès qu'ils sont dans la salle de bain et venir l'embrasser une nouvelle fois.

- J'ai pas le droit à un indice ?

Toujours dans cette alternance entre le fait qu'il n'aime pas être surpris et la curiosité qui est là elle aussi, observant son homme très sérieusement comme s'il allait pouvoir trouver la réponse sur son visage ou dans ses yeux.

- J'ai au moins le droit de récupérer mes affaires dans ma chambre ou là aussi j'ai pas le droit d'y mettre un pied ? Dis moi au moins si je dois m'habiller d'une manière ou d'une autre.

Venant de nouveau embrasser son homme et lui mordiller la lèvre inférieure un bref instant.

- Surtout en te voyant aussi beau, bien que j'ai plutôt envie de te retirer tes vêtements.

Est-ce qu'Alekseï cherche à charmer son homme ? Oui totalement. Est-ce qu'il cherche en faisant ça à avoir un indice ou autre ? Oui aussi mais pas que. Il ne faut pas croire mais oui voir Odin aussi magnifique, lui donne bien d'autres idées et envies.
code by bat'phanie

☾ ☽ ☾ ☽ ☾ ☽




Tonight I want to see it in your eyes. Feel the magic. There's something that drives me wild and tonight we're gonna make it all come true. Cause baby, you were made for me and I was made for you. I was made for lovin' you baby. You were made for lovin' me. And I can't get enough of you baby.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ☾ Semi-Dieu Nordique
Voir le profil de l'utilisateur http://kings-of-twilight.forumactif.org/t271-odin-h-thorson-o-mahttp://kings-of-twilight.forumactif.org/t297-odin-h-thorson-o-may-thor-strikes-you-dead

☾ PSEUDO : ROGERS.
☾ MESSAGES : 300
☾ FT. : Chris Evans
☾ CRÉDITS : tennessee (avatar) | lazare (signature)
☾ STATUT MARITALE : Fiancé, épris.
☾ AVEC : Alekseï Lazarev, son âme soeur.
☾ DATE D'ARRIVÉE : 30/11/2017
☾ LOCALISATION : Moscou.
☾ MÉTIER : Chercheur scientifique à la base, il a du se reconvertir barmaid dans un club dans le quartier Kitai Gorod.
☾ CLAN : Aucun clan, la famille d'abord.

Message Sujet: Re: you're all i need, make you only mine. (alekseï) Mer 4 Avr 2018 - 23:31



make you only mine
I will spend my whole life through loving you. Winter, summer, spring-time, too, loving you. Makes no difference where I go or what I do. You know that I'll always be loving you. I'll be faithful I'll be true ; always true, true to you. There is only one for me, and you know who. You know that I'll always be loving you.
S'attirait-il l'un l'autre vers le fond comme vers le haut ? A croire que oui, ils réagissaient tellement l'un à l'autre. Puis, le serrer dans ses bras lui faisait un bien fou et il se devait d'en profiter. Le serrer comme il avait toujours voulu le serrer, parce que même s'il le prenait dans ses bras, il réalisait là comme il s'était restreint toutes ces années. Il l'aurait volontiers tenu ainsi dans ses bras encore plus longtemps mais il avait quand même envie de rentrer et de passer cette soirée, qu'Aleks se pose et repose un peu aussi, il est vrai. Parce que la soirée allait être très éprouvante, qu'il accepte ou refuse sa proposition. Il y aurait sûrement des larmes dans tous les cas et Odin avait préparé un tel discours qu'il savait que ce serait fatiguant, éprouvant.

Le fait qu'ils s'attirent l'un l'autre vers le haut ou le bas ne l'aidait pas, actuellement, car il avait l'impression qu'Aleks se doutait de quelque chose, à raison, mais que du coup, ça pourrait compromettre quelque chose. Il n'aimait pas ça et se contentait d'hausser les épaules, nerveux oui, ça arrive, mais pour ne pas se griller, il préférait juste hausser les épaules, l'air de dire, bon, si tu le dis, peut-être. Il avait juste hâte d'y arriver et que cette épreuve passe, l'une des plus importante de sa vie. Mais surtout, il ne se voyait pas partir demain sur une possible dispute entre eux, sachant que s'il partait sur une grosse dispute... Ce serait pour ne plus revenir. Donc ça l'effrayait assez. Il angoissait parce que c'était une épreuve qu'il se refusait d'échouer, trop importante dans leur vie, comme s'il risquait de tout faire foirer entre eux juste en voulant aller possiblement trop vite. Se ressasser ces pensées n'aidait clairement pas.

Puis enfin l'immeuble. Puis enfin l'appartement. S'amuser aussi de la situation lorsqu'il cache les yeux d'Aleks qui continue sa petite routine, s'amusant de le voir tâtonner. Et s'amusant à embrasser sa peau dès qu'il l'apercevait. Dire que c'était son homme. Son homme ou son loup, tout n'était qu'une question de point de vue. C'était aussi rire à la répartie de son homme, ce "je suis toujours sage". Si prévisible, chéri, si prévisible. Mais il n'en n'était pas moins adorable. Il lui en rendait son baiser ensuite. Adorable.

Ton odorat est largement suffisant, petit tricheur.

Amusé à nouveau par cette tentative. Il ne dirait rien, il avait trop cette impression qu'il se vendrait s'il disait quoi que ce soit. Mais il ne pouvait pas lui en vouloir d'essayer. Il soutenait juste le regard d'Aleks, à la fois amusé et amoureux, venant jusqu'à lui voler un baiser à son tour.

Je t'ai déjà préparé tes vêtements, je vais aller te les chercher.

Il lui rendait de nouveau son baiser, aurait-il été plus animal qu'il aurait pu grogner de contentement à ce mordillement mais il se contentait juste de le savourer. Hors de question qu'Aleks se dirige vers la chambre alors que là aussi, il avait tout préparé, tant pétales que bougies à allumer ; il avait fait les choses en grand. On fait les choses bien ou on ne le fait pas, comme on dit. Il était sérieux, Aleks, là ? Car s'il cherchait à attirer Odin, c'était bien parti.

Dire que j'ai déjà passé le week-end pratiquement nu. Tu auras bientôt l'occasion de le faire, ne t'en fais pas.

Un des principe du mariage, pas vrai ? Être tout à lui et que ce soit réciproque, Odin ne demandait guère mieux. Mais il n'allait pas prendre le risque d'avoir à se recoiffer et tout le tralala et surtout, de fatiguer encore plus son homme, il ne tiendrait pas le dîner sinon.

Je te veux en forme pour ce soir alors... Soi sage.

Un sourire amusé puis un baiser sur ses lèvres, c'était plus difficile qu'il n'y paraissait de dire non à son homme mais il s'y efforçait tout de même. Un énième baiser sur ses lèvres puis Odin glissait ses mains sous les couches de vêtements d'Aleks. Oops, tout le haut volait. Bah, ce n'était pas parce qu'il allait partir qu'il ne pouvait pas profiter un peu de la vue avant, non ? Il réussissait juste à se donner envie, surtout. Envie de l'embrasser de nouveau et laisser ses mains se promener sur la peau chaude et douce d'Aleks, oui. Il se mordillait la lèvre inférieur pour se retenir de le faire mais appréciant tout de même la vue qu'il avait, se trouvant bien chanceux de la vue qu'il avait et qu'il considérait n'être qu'à lui. Oui, autant se reculer avant de faire une bêtise et autant se diriger vers la sortie, bien que son regard restait désireux vers son homme, il se devait de rester avec les idées claires ; tu ne m'auras pas si facilement, mon cher. C'était fermer la porte derrière lui en sortant en se disant qu'Aleks ne pousserait pas jusqu'à sortir pour regarder. C'était prendre les vêtements qu'il avait préparé sur le lit, des vêtements sobres mais un peu habillé tout de même, du moins, ce qu'il avait trouvé de mieux dans sa garde-robe. Et il entrait à nouveau dans la salle de bain pour lui poser les vêtements propres. Et peut-être profiter de la vue oui, peut-être. Il n'était qu'un homme, après tout. Un homme amoureux qui plus est. D'un homme qu'il jugerait parfait. Le plus parfait d'entre tous, il pourrait pousser à dire sans se penser extrême.

Et c'était profiter qu'il soit sous la douche pour allumer à nouveau les bougies et préparer la musique de fond. C'était angoisser à nouveau et se fier au bruit de la chaudière pour savoir s'il était toujours sous la douche ou non, se fier au bruit de l'eau aussi. Ca se rapprochait, ça se concrétisait tout en se disant que les marches arrières, pour maintenant, il n'y en avait plus. La boule au ventre, ce il ne faut pas que je me foire . Car une chance pareille il n'en n'aurait peut-être plus et il fallait absolument que ce soit mémorable. L'ambiance, check, il trouvait assez joli le salon ainsi fleuris, car cela restait léger mais donnait une certaine ambiance romantique selon lui. Les bougies aidaient sûrement aussi et le ciel commençait à se couvrir. Il regrettait son appartement et les lumières réglables, se disant qu'une lumière tamisée aurait été parfaite mais il faisait avec les moyens du bord. Il remontait juste les manches de son pull, comme s'il avait une soudaine bouffée de chaleur en plus de la boule au ventre. La pression était telle pour lui, l'air de rien. Il répétait mentalement son discours, aussi. Puis il allait mettre la musique pour se changer les idées, une musique pas trop forte et sans paroles. Pression, pression, vous avez dit pression ? A voir combien de temps mettrait Aleks sous la douche avant de le rejoindre et de toute façon, c'était bien parti pour qu'il ait cette pression jusqu'à avoir fait son discours puis sa demande.
code by bat'phanie

☾ ☽ ☾ ☽ ☾ ☽

MOON OF MY LIFE
REMEMBER THOSE WALLS I BUILT ? WELL, BABY, THEY'RE TUMBLING DOWN. AND THEY DIDN'T EVEN PUT UP A FIGHT, THEY DIDN'T EVEN MAKE A SOUND. I FOUND A WAY TO LET YOU WIN BUT I NEVER REALLY HAD A DOUBT, STANDING IN THE LIGHT OF YOUR HALO, I GOT MY ANGEL NOW. IT'S LIKE I'VE BEEN AWAKENED, EVERY RULE I HAD YOU BREAK IT. IT'S THE RISK THAT I'M TAKING, I AIN'T NEVER GONNA SHUT YOU OUT. EVERYWHERE I'M LOOKING NOW, I'M SURROUNDED BY YOUR EMBRACE. YOU'RE MY SAVING GRACE, YOU'RE EVERYTHING I NEED AND MORE. HIT ME LIKE A RAY OF SUN, BURNING THROUGH MY DARKEST NIGHT. YOU'RE THE ONLY ONE THAT I WANT.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://kings-of-twilight.forumactif.org/t277-aleksei-lazarev-i-chttp://kings-of-twilight.forumactif.org/t300-aleksei-try-me-i-don-t-bite#1314

☾ PSEUDO : Heaven
☾ MESSAGES : 291
☾ FT. : Sebastian Stan
☾ CRÉDITS : ROGERS.
☾ STATUT MARITALE : Fiancé à l'unique amour de sa vie, amoureux au delà de tous les mots
☾ AVEC : Son âme soeur, Odin H. Thorson
☾ DATE D'ARRIVÉE : 23/02/2018
☾ LOCALISATION : Moscou
☾ MÉTIER : Manutentionnaire pour le moment
☾ CLAN : Lycanthrope solitaire.

Message Sujet: Re: you're all i need, make you only mine. (alekseï) Jeu 5 Avr 2018 - 2:14



make you only mine
Love me tender, love me sweet, never let me go. You have made my life complete, and I love you so. Love me tender, love me true, all my dreams fulfilled. For my darlin' I love you, and I always will. Love me tender, love me long, take me to your heart. For it's there that I belong, and we'll never part. Love me tender, love me dear, tell me you are mine. I'll be yours through all the years, till the end of time.


Sentir Odin être nerveux, pourrait le rendre nerveux lui aussi, forcément Alekseï est beaucoup plus sensible qu'avant aux changements d'humeurs chez les autres, d'autant plus si c'est sur son homme que ça se produit. C'est de l'avoir vu amusé par ses manigances et ses demandes qui l'empêche de devenir vraiment nerveux à son tour. Ça et de lui faire confiance également, son homme, son âme sœur ne pourrait pas le blesser ou vraiment faire un truc qui le briserait. Peut-être a t-il toujours un peu cette crainte au fond de lui, mais oui il lui fait confiance, de son côté du moins la confiance est vite revenue, il aura suffit de ce merveilleux week-end à deux pour cela ; Odin ne le blessera jamais et ne le laissera pas non plus. Lui qui a eu si peur que ça se produise, même si ses doutes pourraient revenir, il est vrai qu'il suffirait d'un rien pour ça, comme par exemple que son homme regarde d'un peu trop près quelqu'un d'autre. Mais non, il fait pleinement confiance à Odin et se laisse guider et manoeuvrer dans l'appartement, bien que cette même question se pose toujours. Oui, il a eu un indice en sentant les fleurs et les bougies mais ça ne l'avancent pas vraiment beaucoup. Ronchonnant pratiquement un « mais heu », il n'y est pour rien si son odorat est sur-développé maintenant, se contentant d'une moue un peu boudeuse à la place, pour dire la même chose. Dire ce « je n'y peux rien ». Tentant aussi par les vêtements d'en savoir plus mais ah, bon, d'accord.

- À croire que tu avais tout prévu.

Ce qui amplifie son « mais qu'est-ce que tu as fait » qui tourne dans sa tête, pas forcément très rassuré par tout ça mais peut-être qu'Alekseï devrait se contenter de se laisser porter par les événements. Surtout tant qu'il n'en sait pas plus.

- Bientôt ? J'ai hâte alors.

Le lycan est toujours dans cette découverte de lui-même et des envies qu'il peut avoir et n'avait jamais eu jusque là, l'effet Odin que ceci. L'effet que l'amour de sa vie lui procure, à croire qu'il ne sera jamais rassasié du corps d'Odin, de leur corps se mêlant et s'unissant. Ce n'est pas en pensant ainsi que ça va calmer ses envies ou qu'il va pouvoir deviner ce que son homme a pu préparer pour qu'il fasse autant de mystères. Être en forme, non vraiment qu'est-ce qu'Odin a fait pour lui dire ça et il n'a même pas le temps de râler que son homme lui ôte ses affaires, que son pull et son tee-shirt volent. Hum ce n'est pas comme ça non plus qu'Alekseï va pouvoir résister à ses envies et que dire du regard d'Odin juste après, un regard qui le fait rougir légèrement derrière sa barbe. Pourtant il ne se soustrait pas au regard de son homme, bien qu'il aurait mieux aimé sentir les mains d'Odin sur lui plutôt que de le voir reculer jusqu'à la porte et la fermer derrière lui. Forcément la curiosité le démange, le genre de curiosité qui lui donne envie d'aller voir par lui-même ce que son homme trafique, n'y résistant que par miracle et par respect envers Odin. Oui, visiblement il a tout prévu et bien que curieux, le lycan n'a pas envie de lui gâcher sa surprise, puisque c'est bien d'une surprise dont il s'agit. Par contre rien ne l'empêche d'en profiter pour humer l'air, tenter de mieux cerner les choses avec son odorat. Laisser Odin revenir et ne pas se ruer sur lui est difficile aussi, se mordillant la lèvre pour ne pas lui sauter dessus carrément.

Une fois seul dans la salle de bain, il donne l'impression de s'ébrouer en se secouant mais eh on l'a dit, il avait des envies. C'est aussi suivre les mouvements d'Odin à l'ouïe, essayer de savoir ce qu'il peut faire mais ça ne lui apprend rien de plus. Bon. Alekseï regarde brièvement les affaires que son homme lui a ramené avant de se décider à finir de se déshabiller, rangeant ses vêtements du jour dans le panier à linge avant de se glisser sous l'eau. Enfin une fois celle-ci chaude, une bonne douche chaude pour se détendre les muscles, laissant l'eau couler sur ses trapèzes comme s'il voulait que le jet le masse. C'est même ça en réalité, tout en songeant à ce qu'Odin a pu préparer, se détendre après la journée de travail mais aussi se répéter que quoi qu'Odin ait pu bouger ce n'est pas grave, ce n'est pas important. Cela ne va rien changer à son refuge, que rien ne va se produire, que son homme est chez lui également, qu'il doit prendre sur lui. Plus que profiter de l'eau chaude sur son corps, c'est aussi se laver puis se rincer avant de sortir de la douche. C'est en s'essuyant avec sa serviette que son regard tombe de nouveau sur les vêtements qu'Odin a prévu et qu'il se dit qu'il devrait peut-être pousser plus loin le « jeu ». Oui, pourquoi pas. Entendant au passage quelques notes de musique, difficile de cacher ce genre de choses à un lycan et ça le fait sourire légèrement.

Donc oui, Alekseï se plante devant le miroir de la salle de bain, virant la buée d'un revers de main. Bon, ses cheveux, ils resteront mouillés un peu mais il prend le temps de vraiment se coiffer pour une fois, les cheveux en arrière et de les attacher proprement. Puis prendre le temps de rafraîchir sa barbe, heureusement qu'il la garde taillée depuis qu'il est revenu dans la civilisation. Un parfum léger, qui ne lui agresse pas l'odorat, le truc est tout neuf en plus, ce n'est pas comme s'il sortait tous les jours hein, il ne sait même plus comment il en est venu à l'acheter en plus de son déo. Mais bref, ensuite s'habiller, s'amusant de ce que son homme lui a choisi, c'est vrai qu'il n'a plus rien de super habillé, plus de costards et compagnie. Puis oui, enfin, ouvrir la porte de la salle de bain, pas forcément prêt à ce qu'Odin a pu faire mais bon il ne va pas couiner et rester enfermé dans la salle de bain n'est-ce pas ? Est-ce que le lycan est un poil nerveux ? Oui.
code by bat'phanie

☾ ☽ ☾ ☽ ☾ ☽




Tonight I want to see it in your eyes. Feel the magic. There's something that drives me wild and tonight we're gonna make it all come true. Cause baby, you were made for me and I was made for you. I was made for lovin' you baby. You were made for lovin' me. And I can't get enough of you baby.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ☾ Semi-Dieu Nordique
Voir le profil de l'utilisateur http://kings-of-twilight.forumactif.org/t271-odin-h-thorson-o-mahttp://kings-of-twilight.forumactif.org/t297-odin-h-thorson-o-may-thor-strikes-you-dead

☾ PSEUDO : ROGERS.
☾ MESSAGES : 300
☾ FT. : Chris Evans
☾ CRÉDITS : tennessee (avatar) | lazare (signature)
☾ STATUT MARITALE : Fiancé, épris.
☾ AVEC : Alekseï Lazarev, son âme soeur.
☾ DATE D'ARRIVÉE : 30/11/2017
☾ LOCALISATION : Moscou.
☾ MÉTIER : Chercheur scientifique à la base, il a du se reconvertir barmaid dans un club dans le quartier Kitai Gorod.
☾ CLAN : Aucun clan, la famille d'abord.

Message Sujet: Re: you're all i need, make you only mine. (alekseï) Jeu 5 Avr 2018 - 20:43



make you only mine
I will spend my whole life through loving you. Winter, summer, spring-time, too, loving you. Makes no difference where I go or what I do. You know that I'll always be loving you. I'll be faithful I'll be true ; always true, true to you. There is only one for me, and you know who. You know that I'll always be loving you.
Il avait prononcé ces paroles, ce tu as ton odorat d'une façon assez amusée, l'air de dire ; tu ne m'auras pas, Lazarev. Tu as déjà suffisamment d'indice rien qu'en sentant l'air. A voir si Aleks allait percuter ou pas, après tout.

Je prévois toujours tout, tu as oublié ?

Il était perfectionniste donc forcément, tout ce qu'il faisait était préparé minutieusement ; ce qui lui faisait parfois perdre un temps fou pour pas grand chose. Mais comme de peur que son homme ne lise dans ses pensées, il essayait à présent de penser à ce qu'il prévoyait de faire selon la suite des choses, uniquement. Ce qui consistait en ; Aleks prend sa douche puis je lui dépose les vêtements tout en faisant attention à fermer la porte derrière moi pour qu'il ne voit rien. Puis aller dans le salon et angoisser en se répétant son discours, en mettant la musique de fond pour se distraire un peu et replacer les bougies une, deux, trois fois. Les allumer ensuite en profitant du jour peu lumineux qu'ils avaient aujourd'hui, profiter pour se dire qu'à défaut de lumière tamisée, il y avait au moins ça qui fonctionnait. Préparer aussi les coupes de champagne, il est vrai, qu'ils les prennent maintenant ou après, au moins ce serait là. Serrer les dents assez fort à cause de la pression : tout avait intérêt à être parfait. Il avait malgré tout imaginé toutes les possibilités, notamment celle d'un voisin ou ami qui passerait à l'improviste. C'est que pour un tel instant, Odin espérait être dans leur bulle. Il avait beau ne pas paraître pudique ; il n'avait pas peur de ses sentiments et les avouer, il n'avait pas peur d'être nu non plus. Mais avouer de tels sentiments et se mettre à nu de la sorte, personne sinon la personne concernée n'avait besoin de le voir et entendre. Non, personne. C'était aussi pour cela qu'il avait favorisé l'appartement au classique restaurant ; personne n'avait besoin d'assister à ce moment unique entre eux, personne n'avait besoin de le voir et en public, ils n'auraient sûrement pas pu se dire tout ce qu'ils avaient à dire ni agir comme ils voulaient agir ou avaient besoin d'agir. Là, ils auraient ce moment vraiment rien que pour eux, il serait plus authentique.

Il avait l'impression d'étouffer avec son haut alors qu'il n'avait même pas de col roulé. Puisqu'il avait retiré chaussures et veste en cours de route, d'ailleurs. Mais oui l'impression d'étouffé dans ses vêtements. La pression, lui qui gérait ça si bien d'habitude. Pour éviter d'ailleurs les suspicions, il avait aussi caché l'étui et l'anneau quelque part, songeant qu'il aurait suffit d'un câlin pour qu'Aleks le sente. Hm.

Enfin, son homme lui revenait, il l'entendait ouvrir la porte de la salle de bain. Il le laissait venir de lui-même, cette fois-ci. Aleks pourrait voir de lui-même la table qu'il avait préparé, que ce soit la nappe aux bougies disposées, aux fleurs qui décoraient table et assiettes ; Odin n'était pas peu fier de la table qu'il avait réussi à dresser. Mais Aleks pourrait aussi voir les bougies disposées ça et là, sur la petite table, aussi. Cela rendrait mieux selon Odin, quand il ferait totalement noir dehors mais il faisait avec les moyens du bord. Il n'avait pas poussé aux pétales de roses partout, il n'avait réservé ça qu'à la chambre ; comment ça, il avait poussé loin le cliché ? A vrai dire, le faire l'avait aussi amusé, sachant qu'Aleks était du genre fleur bleu, autant pousser le vice. Il aurait juste l'air fin si jamais il refusait de lui donner sa main. Mais autant mettre toutes les chances de son côté. Quitte à en rire après. Bref, il l'attendait dans le salon.

Viens par là.

Si jamais il n'osait pas venir ou s'il l'attendait ; viens. Qu'il découvre par lui-même ce qu'il se tramait, ce n'était pas comme si l'appartement était suffisamment grand, de toute façon, pour qu'Odin puisse l'emmener dans le salon et qu'Aleks ne puisse pas découvrir la salle à manger avant qu'ils y passent, donc, tant pis. Il se passait une main dans les cheveux. Plus tendu à mesure que le temps passait et que le moment arrivait, se demandant surtout comment les choses allaient finir par se dérouler. Car il avait beau vouloir tout prévoir, il n'était pas dans la tête d'Aleks au point de savoir absolument tout ce qu'il ferait et dirait au cours de la soirée. Il n'avait pas cette prétention en tout cas.
code by bat'phanie

☾ ☽ ☾ ☽ ☾ ☽

MOON OF MY LIFE
REMEMBER THOSE WALLS I BUILT ? WELL, BABY, THEY'RE TUMBLING DOWN. AND THEY DIDN'T EVEN PUT UP A FIGHT, THEY DIDN'T EVEN MAKE A SOUND. I FOUND A WAY TO LET YOU WIN BUT I NEVER REALLY HAD A DOUBT, STANDING IN THE LIGHT OF YOUR HALO, I GOT MY ANGEL NOW. IT'S LIKE I'VE BEEN AWAKENED, EVERY RULE I HAD YOU BREAK IT. IT'S THE RISK THAT I'M TAKING, I AIN'T NEVER GONNA SHUT YOU OUT. EVERYWHERE I'M LOOKING NOW, I'M SURROUNDED BY YOUR EMBRACE. YOU'RE MY SAVING GRACE, YOU'RE EVERYTHING I NEED AND MORE. HIT ME LIKE A RAY OF SUN, BURNING THROUGH MY DARKEST NIGHT. YOU'RE THE ONLY ONE THAT I WANT.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://kings-of-twilight.forumactif.org/t277-aleksei-lazarev-i-chttp://kings-of-twilight.forumactif.org/t300-aleksei-try-me-i-don-t-bite#1314

☾ PSEUDO : Heaven
☾ MESSAGES : 291
☾ FT. : Sebastian Stan
☾ CRÉDITS : ROGERS.
☾ STATUT MARITALE : Fiancé à l'unique amour de sa vie, amoureux au delà de tous les mots
☾ AVEC : Son âme soeur, Odin H. Thorson
☾ DATE D'ARRIVÉE : 23/02/2018
☾ LOCALISATION : Moscou
☾ MÉTIER : Manutentionnaire pour le moment
☾ CLAN : Lycanthrope solitaire.

Message Sujet: Re: you're all i need, make you only mine. (alekseï) Ven 6 Avr 2018 - 14:34



make you only mine
Love me tender, love me sweet, never let me go. You have made my life complete, and I love you so. Love me tender, love me true, all my dreams fulfilled. For my darlin' I love you, and I always will. Love me tender, love me long, take me to your heart. For it's there that I belong, and we'll never part. Love me tender, love me dear, tell me you are mine. I'll be yours through all the years, till the end of time.


Un léger « mm » et un signe de négation de la tête à la question d'Odin, non le lycan n'a pas oublié que son homme aime tout prévoir, c'est juste que ça l'épate toujours autant malgré toutes ces années. Odin peut perdre un temps dingue à tout planifier, à essayer de tout imaginer, que tout soit parfait comme il l'a décidé, du coup, oui, ça épate toujours autant Alekseï. Il pourrait dire que c'est juste lui, que c'est juste une soirée, qu'Odin ne joue ni sa vie, ni son avenir mais même pour une soirée, son homme aura voulu que tout soit comme il le veut, il s'y est fait depuis le temps et on ne refera pas Odin de toute manière. Bien que des fois Alekseï aimerait que son homme relâche la pression, qu'il se laisse aller, qu'il arrête de vouloir tout contrôler ainsi, surtout en l'ayant vu se mettre dans des états pas possible à cause de ça justement. Bon d'accord avec ce qu'il a pu sentir, le lycan se dit qu'Odin a prévu une soirée romantique, fleurs et bougies, forcément ça ne le trompe pas et que ce n'est pas vraiment dans les habitudes de son homme d'être ainsi. Il se dit aussi qu'Odin a du se plier en quatre pour que tout soit parfait, que ça puisse plaire au lycan, rien que le fait qu'Odin ait pu penser à faire quelque chose de romantique lui plairait et suffirait. Après tout il ne demande pas la lune à son homme, il ne lui demande rien tout court, si ce n'est de sentir qu'il est véritablement aimé, qu'il est en sécurité avec Odin.

Alekseï pourrait se dire que c'est pour ça que son homme, malgré ses airs de « ce n'est pas vrai », est nerveux et peut-être même plus encore mais il sent qu'il y a plus justement. Odin est bien trop nerveux pour ça, le lycan ne l'a même jamais senti être aussi angoissé, même quand ils attendaient les résultats de leurs doctorats pour ne donner qu'un seul exemple. Peut-être est-ce parce qu'il n'est plus humain, qu'il sent plus de choses et plus facilement, qu'il est plus réactif et sensible à tout. Peut-être. Mais c'est surtout se laver et se préparer, jouant le jeu de son homme pour aller plus loin que simplement une douche et des vêtements, faisant un effort sur lui-même. En se regardant dans le miroir, c'est un peu avoir l'impression de revoir son ancien lui, coiffé ainsi, juste des cheveux plus longs et de la barbe en plus. Ancien lui qui aurait certainement eu un costume sur le dos pour être encore mieux habillé, même là comme ça, il y a encore trop de différences entre Odin et lui. Cela le dérange quelque part d'avoir ce côté plus sauvage, plus nature là où avant il faisait toujours attention à tout mais avant il était humain et il voulait être à la hauteur d'Odin. Il le veut toujours mais ne le sera jamais, quoi que même avant, il ne faisait pas dans le chichi, il avait déjà ce côté nature, bohème même. Mouais.

Nerveux en ouvrant la porte de la salle de bain et ça sans même s'en rendre compte ou pas totalement, le lycan l'est pour tout un tas de raison mais aussi parce qu'il sent d'ici l'angoisse d'Odin et que ça ne l'aide pas du tout. Faut vraiment qu'il y aille ? Mais qu'est-ce que tu as fait mon cœur. Cette question qui tourne et retourne dans sa tête mais il ne va pas pouvoir se défiler bien longtemps n'est-ce pas. Viens par là. Oui amour, j'arrive, dix secondes. Le temps de prendre une profonde inspiration en fait. Surtout qu'il n'a pas beaucoup de chemin à faire jusqu'au salon, essayant de se concentrer sur les odeurs qui planent dans l'air. Tellement peu de chemin qu'il arrive plus que vite au salon et que ses yeux ne savent plus où se poser, qu'il en marque une pause le lycan.

- Waow.

C'est...c'est tout simplement magnifique, il n'a pas d'autre mot sur le coup que ce waow qui veut tout dire à lui seul. Peut-être que son regard pétillant de joie et son sourire parleront plus que lui, c'est même plus de la joie à ce stade là, c'est oublier une seconde ou deux sa nervosité, celle de son homme et juste profiter. C'est possible de retomber amoureux ? Parce que là ça serait le cas. S'arrachant à sa contemplation des lieux, une partie de lui rassurée sur les possibles chamboulement des lieux, pour approcher d'Odin. Venir contre lui et glisser ses bras autour de ses épaules.

- C'est magnifique mon amour.

Se hisser sur la pointe des pieds pour venir l'embrasser, un baiser tendre, un baiser amoureux. Alekseï n'en revient quand même pas qu'Odin ait pu faire tout ça juste pour lui, pour une soirée. Son homme qui le connaît si bien, qui sait comment il est, ce qu'il peut aimer et qui visiblement a aussi pensé à ses nouveaux sens vu comment les parfums se marient tout en douceur et légèreté. Il l'a déjà dit qu'Odin est parfait ?
code by bat'phanie

☾ ☽ ☾ ☽ ☾ ☽




Tonight I want to see it in your eyes. Feel the magic. There's something that drives me wild and tonight we're gonna make it all come true. Cause baby, you were made for me and I was made for you. I was made for lovin' you baby. You were made for lovin' me. And I can't get enough of you baby.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ☾ Semi-Dieu Nordique
Voir le profil de l'utilisateur http://kings-of-twilight.forumactif.org/t271-odin-h-thorson-o-mahttp://kings-of-twilight.forumactif.org/t297-odin-h-thorson-o-may-thor-strikes-you-dead

☾ PSEUDO : ROGERS.
☾ MESSAGES : 300
☾ FT. : Chris Evans
☾ CRÉDITS : tennessee (avatar) | lazare (signature)
☾ STATUT MARITALE : Fiancé, épris.
☾ AVEC : Alekseï Lazarev, son âme soeur.
☾ DATE D'ARRIVÉE : 30/11/2017
☾ LOCALISATION : Moscou.
☾ MÉTIER : Chercheur scientifique à la base, il a du se reconvertir barmaid dans un club dans le quartier Kitai Gorod.
☾ CLAN : Aucun clan, la famille d'abord.

Message Sujet: Re: you're all i need, make you only mine. (alekseï) Ven 6 Avr 2018 - 20:29



make you only mine
I will spend my whole life through loving you. Winter, summer, spring-time, too, loving you. Makes no difference where I go or what I do. You know that I'll always be loving you. I'll be faithful I'll be true ; always true, true to you. There is only one for me, and you know who. You know that I'll always be loving you.
L'angoisse ne le quitterait qu'une fois la question fatidique posée et la réponse obtenue, mais jusque là, il allait stresser et il pouvait faire tous les efforts du monde pour que ça ne se voit pas : ça se verra. Il avait beau inspirer profondément pour essayer de faire le vide, ce n'était pas si simple que ça et ne le serait pas, il jouait tout de même tout son avenir ce soir. Mais pas que le sien, celui d'Aleks aussi. Leur avenir. C'était beau aussi de se dire qu'il y avait de fortes chances pour qu'Aleks accepte et qu'ils deviennent un eux pas juste à leur yeux mais aussi aux yeux des dieux, au moins s'ils meurent, ils se retrouveront de l'autre côté, Odin le voyait aussi de la sorte. Ce n'était pas juste un "jusqu'à ce que la mort nous sépare" pour lui. Aleks était son âme soeur et il en était plus que jamais persuadé, d'où sa demande ; pourquoi attendre alors qu'on se fréquente depuis vingt ans ? Qu'on se connaît depuis vingt années et qu'on connaît tout l'un de l'autre, même des choses que notre propre famille ignore ? Rien qu'à voir l'exemple du lycan qu'il était le seul à savoir, bien avant Mina. Aleks aurait pu lui cacher mais il ne l'avait pas fais, il lui avait même explosé cette vérité en plein visage.

C'est lorsqu'Aleks arrivait qu'il remarquait qu'il avait pris plus de temps, pour se coiffer et s'occuper de sa barbe, il pouvait même sentir la touche de parfum qu'il avait ajouté, quand il s'approchait, ce qui le faisait sourire davantage. Il avait fait cet effort et c'était important aussi pour lui mine de rien. Voir qu'Aleks comprenait la démarche et jouait le jeu était réconfortant, se dire qu'il restait ouvert à tout ceci, qu'il y était réceptif ne serait-ce qu'un peu, c'était réconfortant et encourageant. Il ne ramerait pas trop parce qu'Aleks aurait pu se montrer fermer, boudeur, grincheux, non au contraire il avait devant lui son homme qui malgré la fatigue à cause de son travail, se trouvait à faire un peu d'effort de son côté aussi. Oui, très encourageant pour Aleks. "Woaw". Odin souriait largement. Ce n'était pourtant que des bougies et des fleurs, en un sens, quand on regardait. Il n'avait pas fait de miracles mais il avait juste fait attention aux dispositions, aux fleurs qu'il avait choisi d'acheter comme aux bougies. Il savait qu'Aleks était normalement réceptif à ces choses là, quand on passait vingt ans aux côtés de quelqu'un, même en temps que meilleur ami, on remarquait ces choses là, on les notait, et il connaissait tellement bien qu'Aleks qu'il savait ça. En même temps, s'il ne l'avait pas su, c'est là que cela aurait été problématique, pas vrai ? S'il avait fait tout ça sans connaître Aleks, il aurait pu prendre le risque de lui faire se poser des questions d'entrée comme "il serait sensé savoir que je n'aime pas ci ou ça". Au lieu de quoi, Odin savait que c'était de ces intentions romantiques qui pouvaient toucher Aleks. C'était aussi la façon d'Odin de lui montrer qu'il l'aimait, faire ces efforts. Le dire c'était bien beau mais si derrière rien ne suivait, quel intérêt ? Ce serait un "à quoi bon" ? Il voulait mettre toutes les chances de son côté comme il voulait surtout voir son homme comblé, heureux, satisfait. Et le regard et sourire d'Aleks lui indiquaient qu'il était sur une bonne piste, qu'il tenait quelque chose. Juste ça, ça lui suffisait, comme réponse. Pas besoin de merci ou de mots, juste ce regard et ce sourire et il était lui-même comblé. Il le laissait venir, souriant toujours et glissant ses mains sur ses hanches pour le tenir contre lui.

Heureux que cela te plaise.

C'était aussi son but, oui, qu'il soit bien. Un de ses plus grand but, d'ailleurs, que son homme soit heureux et il ne comptait pas lésiner sur les moyens pour ça, quand bien même Aleks lui répondrait qu'il préférait les choses simples. Il aimait veiller sur lui et pouvait désormais le faire comme il l'avait toujours voulu, il n'y aurait plus de "c'est bizarre pour un ami de faire ça". Odin avait toujours eu ce côté sur-protecteur, attentif, peut-être trop extrême dans ses façons de faire il ne le nierait pas, il n'allait pas dire qu'il était "juste comme il faut" et oui il avouerait qu'il avait perdu beaucoup trop de temps dans une boutique juste pour des bougies juste pour que cela ressemble à la soirée qu'il avait imaginé mais... Le résultat était tout ce qu'il espérait ; un Aleks heureux et souriant. Il lui rendait son baiser, d'ailleurs. Il lui rendait avec tout autant de tendresse et d'amour, le serrant tout contre lui. Je t'aime tellement, c'était ce qu'il lui disait au travers d'un baiser.

Et c'est toi qui est magnifique.

Un nouveau baiser sur ses lèvres puis sur le bout de son nez et enfin sur son front. Plus qu'heureux d'avoir tout abandonné à Copenhague, d'avoir tout risqué, tout bravé juste pour ça. Il le referait sans hésiter, si c'était à refaire.

T'ai-je déjà dis à quel point je t'aime, Aleks ?

Comment commencer la soirée en douceur. Des mots d'amour, des baisers, de la tendresse. Rien que ça, ils n'auraient pas pu le faire s'ils étaient partis au restaurant, ils auraient du se restreindre et ça n'aurait fait que l'énerver ou stresser davantage. Que là, l'avoir dans ses bras était malgré tout apaisant, quand il ressentait tout cet amour, il avait l'impression qu'Alekseï ne pouvait que lui dire oui. Ce serait juste leur bulle, leur soirée privée, rien qu'à eux. Il remontait l'une des ses mains contre la joue d'Aleks, lui caressant avec son pouce. La peau d'Aleks lui semblait encore chaude de la douche, ou alors était-ce sa température corporelle qui était montée depuis qu'il était un lycan.

J'espérais que nous puissions profiter de nos retrouvailles encore ce soir, que l'on puisse les fêter avant notre retour à Copenhague et tout le stress que cela risque d'engendrer. Une dernière soirée paisible rien que toi et moi.

Il n'avait jamais su faire les choses simplement, surtout. Pour lui, quand on faisait quelque chose, on le faisait à fond ou on ne le faisait pas. Il continuait à doucement caresser sa joue avec son pouce, son regard toujours amoureux, il ne dirait pas "comme si j'avais la chose la plus précieuse au monde devant mes yeux". Parce que ce n'était pas "comme si", mais ça l'était clairement ; Aleks était ce qu'il avait de plus précieux au monde, ce qu'il chérissait le plus. C'était aussi pour ça qu'abandonner toute sa vie à Copenhague ne lui était pas si difficile tant qu'il avait Aleks. Extrême ? Oui, ça l'était sûrement. Fou, aussi, mais c'était l'amour qui faisait ça. De toute façon, Odin était débrouillard. Faire sa vie ici ou ailleurs, qu'importait ? Tant qu'il était avec lui.

Je pense que... Je ne te dirai jamais assez à quel point je t'aime, à quel point tu es important et précieux pour moi.

Il était sa famille et il espérait que ce serait d'autant plus vrai ce soir. Ils avaient grandis ensemble, mûris ensemble et il voulait vieillir à ses côtés, peut-être pousser jusqu'à fonder une famille si un jour Aleks en éprouvait l'envie ou le besoin. Aleks n'était pas juste une histoire d'une nuit ou deux, pas juste une conquête, c'était l'Amour, avec un grand A. C'était ce qu'il essayait d'exprimer avec son regard.

Personne ne t'arrivera jamais à la cheville.

Il savait que par le passé, ses multiples aventures avaient pu le heurter ; s'ils s'aimaient depuis si longtemps, c'était même certain que ça l'avait blessé. Pourtant il lui disait, personne ne peut t'arriver à la cheville, personne ne peut t'égaler. Et leur différences ? Il ne les voyait pas. Il ne se voyait pas comme trop beau, trop classe, trop propre sur lui, trop droit, trop... trop, pour Aleks. Pour lui ils étaient parfois encore ces deux idiots qui riaient juste pour une mauvaise prononciation d'un mot, ces deux idiots qui faisaient du vélo ou qui sortaient dans des lieux improbables. Il était tellement sûr de lui, tellement convaincu de ce qu'il pensait et lui disait que pour lui, c'était impossible que quiconque puisse en douter. Tellement sûr de lui quand il lui disait qu'il serait fidèle ; pourquoi irait-il voir ailleurs alors qu'il avait déjà exactement ce qu'il voulait chez lui ? Oui, il y aurait des coups durs mais quelle relation n'en vivait pas ? Des coups durs parce que l'un ou l'autre serait mal luné, oui, pour des quiproquos ou une journée trop dure et un besoin de râler, il y avait tant de choses. Mais coup dur parce qu'Odin serait allé voir ailleurs ? Non, pas ce type là. Là encore, Odin était convaincu, persuadé ; pourquoi j'irai voir ailleurs alors que j'ai déjà tout ce que je veux chez moi et même plus ? S'il avait besoin de parler, de se confier, il avait Aleks, s'il avait des besoins physiques, il avait Aleks, s'il avait envie de tenter de nouvelles choses - qu'on jugerait folles - il avait Aleks. Il avait son meilleur ami, son confident et il avait l'impression qu'ils se complétaient si bien même au lit, qu'il pourrait dire qu'il avait son meilleur amant. Donc. Oui, avec Aleks, il avait tout. C'était de ces choses qu'Odin souhaitaient faire pour accomplir sa vie, comme des choses qu'il voulait réaliser pour se dire que sa vie avait été réussite, qu'il n'avait rien manqué. Exprimer son amour à Aleks en avait fait parti puis le mariage en faisait parti, si cliché cela puisse être.
code by bat'phanie

☾ ☽ ☾ ☽ ☾ ☽

MOON OF MY LIFE
REMEMBER THOSE WALLS I BUILT ? WELL, BABY, THEY'RE TUMBLING DOWN. AND THEY DIDN'T EVEN PUT UP A FIGHT, THEY DIDN'T EVEN MAKE A SOUND. I FOUND A WAY TO LET YOU WIN BUT I NEVER REALLY HAD A DOUBT, STANDING IN THE LIGHT OF YOUR HALO, I GOT MY ANGEL NOW. IT'S LIKE I'VE BEEN AWAKENED, EVERY RULE I HAD YOU BREAK IT. IT'S THE RISK THAT I'M TAKING, I AIN'T NEVER GONNA SHUT YOU OUT. EVERYWHERE I'M LOOKING NOW, I'M SURROUNDED BY YOUR EMBRACE. YOU'RE MY SAVING GRACE, YOU'RE EVERYTHING I NEED AND MORE. HIT ME LIKE A RAY OF SUN, BURNING THROUGH MY DARKEST NIGHT. YOU'RE THE ONLY ONE THAT I WANT.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://kings-of-twilight.forumactif.org/t277-aleksei-lazarev-i-chttp://kings-of-twilight.forumactif.org/t300-aleksei-try-me-i-don-t-bite#1314

☾ PSEUDO : Heaven
☾ MESSAGES : 291
☾ FT. : Sebastian Stan
☾ CRÉDITS : ROGERS.
☾ STATUT MARITALE : Fiancé à l'unique amour de sa vie, amoureux au delà de tous les mots
☾ AVEC : Son âme soeur, Odin H. Thorson
☾ DATE D'ARRIVÉE : 23/02/2018
☾ LOCALISATION : Moscou
☾ MÉTIER : Manutentionnaire pour le moment
☾ CLAN : Lycanthrope solitaire.

Message Sujet: Re: you're all i need, make you only mine. (alekseï) Sam 7 Avr 2018 - 19:12



make you only mine
Love me tender, love me sweet, never let me go. You have made my life complete, and I love you so. Love me tender, love me true, all my dreams fulfilled. For my darlin' I love you, and I always will. Love me tender, love me long, take me to your heart. For it's there that I belong, and we'll never part. Love me tender, love me dear, tell me you are mine. I'll be yours through all the years, till the end of time.


Pour beaucoup ça ne serait peut-être rien des fleurs et quelques bougies ou encore cette table mise et l'ambiance qu'Odin a voulu créer mais pour Alekseï cela veut tout dire. Son homme a fait ça pour lui, connaissant par cœur ses goûts même ceux qu'il montrait peu tel son côté romantique à outrance, fleur bleue même. Le lycan n'en a jamais eu honte d'être ainsi, ne cherchait pas spécialement à le cacher mais ne l'affichait pas non plus alors oui pour lui c'est énorme. Cela lui montre, le conforte dans le fait qu'Odin le connaît par cœur dans les moindres petits détails mais surtout c'est une preuve qu'Odin l'aime vraiment, il le savait déjà, son homme le lui a dit mais oui, le sentir est encore mieux. Il a besoin des mots comme des gestes le lycan, il a eu les mots d'Odin et maintenant ce geste. Surtout qu'il sait qu'Odin n'est pas vraiment ainsi, à être romantique alors même qu'il peut l'être mais eh le lycan l'a déjà dit que son homme est plus sensible qu'il n'y paraît. Magnifique, tout est magnifique pour lui alors qui pourrait lui en vouloir d'avoir des étoiles dans les yeux et ne plus savoir ou poser son regard justement. Ou encore de dévorer son homme des yeux en l'approchant et en l'embrassant, tellement beau Odin, tellement parfait aux yeux d'Alekseï. Et même s'il maintiendrait qu'il n'avait pas besoin de tout ça pour passer sa soirée avec Odin, il ne peut pas non plus nier que ça le rend connement heureux et encore plus amoureux.

- C'est même plus que me plaire, j'adore, merci mon cœur.

Oui, pour Alekseï les choses n'allaient pas plus loin que la décoration, l'ambiance romantique et du coup en voyant la table, un dîner. Donc oui c'est tout à fait logique qu'il remercie Odin d'avoir fait cela quand bien même son homme lui dira peut-être que ce n'est rien du tout. Comblé et amoureux le lycan. Rougissant un peu à la remarque d'Odin, lui magnifique, hum non pas vraiment mais si son homme le dit il ne va pas aller lui dire l'inverse, lui dire que c'est lui qui est magnifique. Trop bien pour Alekseï. Remuant brièvement le nez au baiser qu'Odin dépose dessus, se blottissant un peu plus contre son homme.

- Je crois avoir entendu plusieurs fois que je suis l'unique amour de ta vie.

Pas taquin ou méchant en disant ça, un peu effronté, plaisantin en apparence peut-être, sa manière à lui de gérer sa nervosité et celle qu'il sent toujours venant d'Odin.

- Tout comme tu es l'unique amour de ma vie.

Le regardant avec cet amour débordant dans le regard, appuyant un peu plus sa joue contre la main d'Odin, une caresse « toute simple » qui pourtant lui fait du bien et fait dérailler son cœur. Mon amour, mon cœur. Mon trésor, Odin l'est un trésor pour lui, le repensant son homme si parfait alors que dans les faits Odin a quelques défauts. Tout comme Alekseï en a plein également. Le stress du départ, oui le lycan va l'avoir, ça il peut en être certain, ça va être compliqué et s'il acquiesce d'un bref signe de tête à cette partie là, c'est pour mieux sourire à la fin des paroles d'Odin.

- On en aura d'autres des soirées paisibles toi et moi, plein d'autres.

Bien sûr qu'Alekseï l'affirme, une fois de retour ou même sur la route du retour, ça va être délicat mais ils seront seuls, dans leur bulle, se forgeant de nouveaux souvenirs comme ils l'ont déjà évoqués. Et de retour, eh bien malgré le quotidien et les impératifs de la vie, là encore le lycan est sûr et certain qu'ils auront d'autres soirées de calme. Peut-être ponctuées de surprise venant de l'un ou de l'autre mais oui des soirées à deux qui soient différentes du quotidien ils en auront encore. Oui, cela veut aussi dire qu'Alekseï pense à l'avenir, comment pourrait-il ne pas penser ainsi d'ailleurs. Il a l'impression de se répéter mais est-ce possible d'être toujours plus amoureux d'Odin ? C'était aussi l'émotion qui prenait le dessus qui se lisait dans ses yeux pendant que son cœur faisait n'importe quoi, le lycan fond totalement en entendant Odin parler. Plutôt que de lui répondre avec des mots, Alekseï vient l'embrasser de nouveau, prolongeant ce baiser autant que possible. Je t'aime tellement Odin. L'homme de ma vie.

C'est tellement réciproque tout ceci et il lui semble l'avoir dit à Odin que personne n'a jamais pu lui arriver à la cheville, il a dit tellement de choses le premier soir qu'il n'en est plus sûr mais il le ressent tellement fort et violemment. Amoureux comme au premier jour même après plus de vingt ans, plus amoureux même au fil des jours, encore plus depuis qu'il a retrouvé Odin. Ou plutôt qu'il l'a vraiment trouvé. Même s'ils ne peuvent refaire le passé, le lycan a encore en tête un « si seulement on s'était tout ça avant », cela valant pour leurs sentiments et pour tout. Alekseï a passé tellement de temps à détourner le regard des conquêtes d'Odin, à essayer ne pas trop en souffrir, oui pas trop parce qu'à chacune d'elle c'était un déchirement pour lui. Heurté, blessé en effet mais cela était mieux que de risquer de perdre Odin. Donc oui ce regret de ne pas avoir osé avant ou qu'Odin n'ait pas osé va lui rester un moment. Même si oui tout ça est derrière eux maintenant, qu'ils peuvent enfin être ensemble et s'aimer, qu'Alekseï peut enfin le lui dire et le lui montrer. Mais surtout fondre aux baisers, aux caresses et aux câlins de son homme. Il a Odin alors il a tout.
code by bat'phanie

☾ ☽ ☾ ☽ ☾ ☽




Tonight I want to see it in your eyes. Feel the magic. There's something that drives me wild and tonight we're gonna make it all come true. Cause baby, you were made for me and I was made for you. I was made for lovin' you baby. You were made for lovin' me. And I can't get enough of you baby.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ☾ Semi-Dieu Nordique
Voir le profil de l'utilisateur http://kings-of-twilight.forumactif.org/t271-odin-h-thorson-o-mahttp://kings-of-twilight.forumactif.org/t297-odin-h-thorson-o-may-thor-strikes-you-dead

☾ PSEUDO : ROGERS.
☾ MESSAGES : 300
☾ FT. : Chris Evans
☾ CRÉDITS : tennessee (avatar) | lazare (signature)
☾ STATUT MARITALE : Fiancé, épris.
☾ AVEC : Alekseï Lazarev, son âme soeur.
☾ DATE D'ARRIVÉE : 30/11/2017
☾ LOCALISATION : Moscou.
☾ MÉTIER : Chercheur scientifique à la base, il a du se reconvertir barmaid dans un club dans le quartier Kitai Gorod.
☾ CLAN : Aucun clan, la famille d'abord.

Message Sujet: Re: you're all i need, make you only mine. (alekseï) Dim 8 Avr 2018 - 2:54



make you only mine
I will spend my whole life through loving you. Winter, summer, spring-time, too, loving you. Makes no difference where I go or what I do. You know that I'll always be loving you. I'll be faithful I'll be true ; always true, true to you. There is only one for me, and you know who. You know that I'll always be loving you.
Il pourrait avoir l'impression, à force, de tout donner pour pas grand chose en retour. De toujours donner et au final, pour quoi ? Il abandonnait tout. Il abandonnait sa vie à Copenhague, il abandonnait sa famille, il faisait tous ces efforts encore et encore. On pouvait ne pas comprendre pourquoi il faisait tout ça et on pourrait croire que ça finirait par le lasser d'autant donner de lui pour ne possiblement rien recevoir en retour. Pourtant, lui, trouvait qu'il recevait beaucoup avec les sourires d'Aleks, le voir si heureux et réceptif. Oui, sur le long terme cela pourrait devenir pesant mais il savait aussi qu'à sa façon, Aleks arrangerait ça. Ils avaient l'avenir devant eux pour ça. Il y croyait et n'avait pas l'impression de trop donner pour peu en retour, à vrai dire, il trouvait même qu'il ne faisait pas assez encore. Et il ne pouvait pas imposer son côté perfectionniste à Alekseï, du moins, pas plus qu'il ne le faisait déjà depuis vingt ans. Puis, c'était ça aussi, avoir une âme soeur, pas vrai ? Être prêt à tout pour son âme soeur sans se dire "et moi ?". C'était comme ça qu'il agissait, qu'il pensait. Lui d'abord. Toujours lui d'abord.

Merci ? Mais ce n'est rien... Tu n'as rien vu, encore...

Ah ça, non, il n'avait encore rien vu du tout. Mais il souriait après ces mots un brin malicieux ; tu n'as rien vu. Est-ce qu'il lui pinçait une fesse comme vengeance quand Aleks lui répondait de façon sarcastique ? Ce qu'il prenait pour ça en tout cas. Oui, il le faisait. Il lui pinçait une fesse, pas fort, juste assez pour lui retourner sa taquinerie. Toujours est-il qu'il ressentait cet apaisement venant d'Aleks et en était touché aussi. Même s'il le sentait aussi nerveux, il préférait rester sur l'apaisement et l'amour débordant. Ils s'aimaient profondément et même un aveugle l'aurait vu ou ressenti. Pas besoin d'un sixième sens pour ça, selon lui. Des âmes soeurs, c'était d'une telle évidence maintenant qu'il avait pointé le doigt dessus, qu'il peinait à comprendre comment il avait pu mettre tout ce temps à percuter.

Nous en aurons, oui. Mais on peut aussi profiter de celle-ci.

Un sourire tendre et amusé ; si seulement tu savais ce qui va t'arriver, Aleks. C'était aussi lui rendre son baiser et comprendre ce qu'il signifiait, ces gestes si important que les mots. Se les échanger.

L'heure passée, mine de rien et il le remarquait au ciel qui s'assombrissait dès lorsqu'il reculait son visage après un énième baiser. Alors qu'il le tenait tout contre lui, songeant qu'il jouait son avenir, leur avenir, dans les heures qui suivaient. Il aurait pourtant pu s'arrêter là et faire de cette soirée, une vraie soirée tout ce qu'il y a de plus banal. Il aurait pu trouver à l'occuper tant qu'il débarrassait la chambre et faire comme si cette soirée était juste une soirée où ils mangeraient et boiraient bien. Mais ce serait trop facile et il était hors de question de choisir la solution de facilité, ça n'aurait pas été digne de lui. C'était ce qu'on lui avait appris toute sa vie, prendre le taureau par les cornes ; on a rien sans rien. Et trop d'années à attendre et laisser son bonheur lui filer entre les doigts pour continuer encore plus longtemps.

Alors oui quand la musique se changeait pour quelque chose d'un peu plus entraînant, il ne résistait pas à l'envie de l'entraîner à danser avec lui. Amusé de la situation. Ce n'était pas non plus quelque chose d'énergique, juste du jazz. Pourtant oui, peut-être était-ce aussi pour décompresser un peu que l'entraîner à danser au rythme de la musique et ça, qu'importait qu'ils y soient doués ou non, ça resterait entre eux. Autre avantage à être ici qu'au restaurant, ici il pouvait faire ce qu'ils voulaient, même se mettre à danser au rythme d'une musique qui venait de se mettre. Ils pouvaient bien paraître idiots ou ridicules, quelle importance cela avait ?

Puis, ça faisait passer le temps et du temps, il cherchait justement à en gagner donc c'était tant mieux. Ils avaient parlés de se créer des souvenirs et bien, ça passait aussi par ces petits gestes spontanés qui pourtant, le faisait déjà bien rire. Jouer le jeu, se laisser aller, se décontracter, relâcher la pression d'une manière ou d'une autre. Lui faire perdre ainsi quelque minutes avant de l'entraîner contre lui et relever la tête quelque secondes pour voir le ciel assombrit, pas loin de 18h30, peut-être même 19h.

Comme je te le disais, j'ai prévu une petite soirée et il est temps qu'elle commence.

Précipiter les choses soudainement, oui, parce qu'il avait encore le trac malgré cette danse improvisée et la joie que ça lui avait procuré. Il précipitait tout soudainement, il agitait tout mais avait ce sourire amusé sur les lèvres, pourtant. Il n'était pas doué pour la ruse ou le mensonge alors il valait aussi mieux que cela ne traîne pas, avant qu'il ne finisse par tout balancer sans le faire exprès.

Si monsieur veut bien se donner la peine.

Comment ça, il chamboulait tout en passant d'un câlin à une danse à désormais aller jusqu'à la chaise désignée d'Aleks pour l'inviter à s'asseoir ? Oui, c'était aussi le but, sur l'instant. Aller vite et l'empêcher de trop réfléchir. L'un comme l'autre à vrai dire.
code by bat'phanie

☾ ☽ ☾ ☽ ☾ ☽

MOON OF MY LIFE
REMEMBER THOSE WALLS I BUILT ? WELL, BABY, THEY'RE TUMBLING DOWN. AND THEY DIDN'T EVEN PUT UP A FIGHT, THEY DIDN'T EVEN MAKE A SOUND. I FOUND A WAY TO LET YOU WIN BUT I NEVER REALLY HAD A DOUBT, STANDING IN THE LIGHT OF YOUR HALO, I GOT MY ANGEL NOW. IT'S LIKE I'VE BEEN AWAKENED, EVERY RULE I HAD YOU BREAK IT. IT'S THE RISK THAT I'M TAKING, I AIN'T NEVER GONNA SHUT YOU OUT. EVERYWHERE I'M LOOKING NOW, I'M SURROUNDED BY YOUR EMBRACE. YOU'RE MY SAVING GRACE, YOU'RE EVERYTHING I NEED AND MORE. HIT ME LIKE A RAY OF SUN, BURNING THROUGH MY DARKEST NIGHT. YOU'RE THE ONLY ONE THAT I WANT.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://kings-of-twilight.forumactif.org/t277-aleksei-lazarev-i-chttp://kings-of-twilight.forumactif.org/t300-aleksei-try-me-i-don-t-bite#1314

☾ PSEUDO : Heaven
☾ MESSAGES : 291
☾ FT. : Sebastian Stan
☾ CRÉDITS : ROGERS.
☾ STATUT MARITALE : Fiancé à l'unique amour de sa vie, amoureux au delà de tous les mots
☾ AVEC : Son âme soeur, Odin H. Thorson
☾ DATE D'ARRIVÉE : 23/02/2018
☾ LOCALISATION : Moscou
☾ MÉTIER : Manutentionnaire pour le moment
☾ CLAN : Lycanthrope solitaire.

Message Sujet: Re: you're all i need, make you only mine. (alekseï) Lun 9 Avr 2018 - 15:58



make you only mine
Love me tender, love me sweet, never let me go. You have made my life complete, and I love you so. Love me tender, love me true, all my dreams fulfilled. For my darlin' I love you, and I always will. Love me tender, love me long, take me to your heart. For it's there that I belong, and we'll never part. Love me tender, love me dear, tell me you are mine. I'll be yours through all the years, till the end of time.


Remercier Odin, juste ce mot, ce « merci » pour Alekseï c'était la chose faire, le dire et pas seulement le penser ou essayer de lui dire par ses regards. Un merci, c'est même encore trop simple du point de vue du lycan un peu trop conscient que son homme lui offre beaucoup de choses depuis quelques jours. Alors qu'Alekseï lui a offert quoi en retour ? Son cœur, Odin l'a déjà depuis vingt ans. Son âme, la belle affaire, trop immatériel, intangible. Son corps, c'était la suite logique pour lui, l'union du corps et de l'âme. Il lui a donné l'assurance qu'il n'ira plus jamais nul part sans Odin mais avec sa fuite d'un an, autant dire que, peut-être son homme ne le croit pas encore totalement. Donc oui le lycan est parfaitement conscient que ce n'est pas assez, que ça ne sera jamais assez alors qu'Odin abandonne tout pour lui. Partir avec lui à Copenhague n'est pas seulement dans le but de ne plus le lâcher d'une semelle, c'est aussi lui dire, tu m'as demandé de venir, je le fais pour toi parce que je t'aime. Cela lui demande un effort au lycan en effet mais eh pour Odin qu'est-ce qu'il ne ferait pas ? Pas grand chose au final alors que son homme peut le mener à faire tout et n'importe quoi, que même si Alekseï freine au départ si Odin lui laisse du temps, il finit toujours par faire les choses. Plus de vingt ans que c'est ainsi même si Odin ne s'en rendait peut-être pas compte ou ne s'en rend toujours peut-être pas compte.

Mais ce « tu n'as encore rien vu » lui fait regarder Odin comme s'il voulait sonder son âme et trouver ce qu'il lui cache encore, le « mais qu'est-ce que tu as fait » revenant sur le devant de la scène. Autant dire qu'Alekseï n'aime pas trop tout ceci, que ça lui donne envie de freiner des quatre pattes, oui, mais il ne le fera pas, il a décidé de jouer le jeu. Laisser Odin aller jusqu'au bout de ses idées et ne pas réagir en lycan mais en homme civilisé même si la nervosité de son homme plane dans l'air, que ça le rend nerveux lui aussi. Réagissant alors à contre-courant peut-être mais oui une manière de gérer ce qu'il ressent et ce qu'Odin dégage comme stress. S'il s'apaise lui-même, ça apaisera peut-être Odin, en tout cas ça semble fonctionner avec le geste de son homme et lui fait avoir un « Eh » histoire de râler pour le principe alors qu'il rit en même temps.

Surtout se laisser porter par l'amour qu'il ressent pour Odin, amour débordant, l'homme de sa vie. L'unique amour de sa vie. C'est tellement puissant et violent ce qu'Alekseï ressent que c'est à se demander comment il a pu penser qu'il arriverait finalement à faire sa vie avec un autre. Jamais, ça n'aurait jamais été possible. Il a trouvé son âme sœur il y a plus de vingt ans, un fait tellement rare rien que pour les humains qu'ils étaient à ce moment là, deux fous surtout qui n'ont rien vu. Mais maintenant qu'ils se voient tel que, c'est encore plus fort, Alekseï est en plus un lycan et il sait ce que ça veut vraiment dire les âmes sœurs pour ceux comme lui. Hochant simplement la tête lorsque son homme lui dit qu'ils peuvent profiter de celle-ci. C'est l'embrasser au lieu de lui répondre, un geste plutôt que des mots pour tenter de lui faire comprendre à quel point tout ceci est réciproque, ô combien il peut aimer Odin et que personne ne peut lui arriver à la cheville. Et penser que son homme l'a sans doute compris quand il lui rend son baiser et vient en chercher d'autres.

C'est se laisser entraîner dans cette danse à la musique qui change, le rythme n'est pas un souci pour Alekseï lui qui joue du piano depuis longtemps. Enfin jouait, cela fait un petit moment qu'il n'a pas pu jouer mais oui avoir le sens du rythme même si cela ne veut pas forcément dire savoir danser. Pour une fois, il s'en fiche le lycan et se laisse emporter par cette danse, par Odin et sourire à en avoir mal à la mâchoire, rire un peu également. Se détendre aussi et sentir Odin en faire autant, s'enfermer de nouveau dans cette bulle où il n'y a plus qu'eux deux et où le reste n'existe plus. Même si ce n'est que le temps d'une danse, profiter de la soirée et oui commencer à se faire de nouveaux souvenirs. Venir lui voler un baiser à la fin du morceau de musique avant qu'Odin ne reprenne la parole. Hmpff. Oui, Odin lui a dit avoir prévu la soirée et plus encore que ce qu'Alekseï peut voir, il l'avait zappé le temps de la danse.

Alekseï en grogne légèrement alors qu'Odin se met à accélérer les choses. Pas si vite mon cœur. Ralentis. Laisse moi le temps. Sauf que non encore une fois son homme est lancé, visiblement il ne ralentira pas, le lycan en a l'habitude pourtant après autant d'années, là n'est pas la question mais avoir l'habitude, ne veut pas dire aimer. Plus encore maintenant. D'accord, d'accord, il en a un bref soupir pour lui-même, détends toi Aleks, laisse faire les choses. Il sourit de nouveau plus légèrement, plus timidement aussi en voyant Odin faire et en allant jusqu'à la chaise, un peu amusé aussi par les paroles de son homme.

- Monsieur est trop aimable.

Lui répondre avec cet air amusé, essayant de copier un accent aristocrate du style de ceux des anglais. Et oui, bien sûr que oui, s'asseoir également. Donnant peut-être l'impression de passer d'une émotion à une autre mais il ne peut pas totalement contrôler ses états d'âmes le lycan, il essaye déjà de se suivre lui-même.

- Alors le programme de la soirée c'est quoi ?

Est-ce qu'il retente d'avoir des informations ? Oui bien évidemment et ne s'en cache même pas mais qui pourrait le lui reprocher après tout.
code by bat'phanie

☾ ☽ ☾ ☽ ☾ ☽




Tonight I want to see it in your eyes. Feel the magic. There's something that drives me wild and tonight we're gonna make it all come true. Cause baby, you were made for me and I was made for you. I was made for lovin' you baby. You were made for lovin' me. And I can't get enough of you baby.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ☾ Semi-Dieu Nordique
Voir le profil de l'utilisateur http://kings-of-twilight.forumactif.org/t271-odin-h-thorson-o-mahttp://kings-of-twilight.forumactif.org/t297-odin-h-thorson-o-may-thor-strikes-you-dead

☾ PSEUDO : ROGERS.
☾ MESSAGES : 300
☾ FT. : Chris Evans
☾ CRÉDITS : tennessee (avatar) | lazare (signature)
☾ STATUT MARITALE : Fiancé, épris.
☾ AVEC : Alekseï Lazarev, son âme soeur.
☾ DATE D'ARRIVÉE : 30/11/2017
☾ LOCALISATION : Moscou.
☾ MÉTIER : Chercheur scientifique à la base, il a du se reconvertir barmaid dans un club dans le quartier Kitai Gorod.
☾ CLAN : Aucun clan, la famille d'abord.

Message Sujet: Re: you're all i need, make you only mine. (alekseï) Lun 9 Avr 2018 - 16:53



make you only mine
I will spend my whole life through loving you. Winter, summer, spring-time, too, loving you. Makes no difference where I go or what I do. You know that I'll always be loving you. I'll be faithful I'll be true ; always true, true to you. There is only one for me, and you know who. You know that I'll always be loving you.
Il allait vite et savait que c'était risqué d'aller vite avec Aleks mais en un sens, il ne voulait pas lui laisser le temps de trop réfléchir à ce qui allait se passer comme il ne voulait pas continuer à stresser de la sorte. Il voulait vite y passer, au plat de résistance. Plus ou moins. Il avait tellement de possibilités, la bague dans la coupe de champagne comme dans le dessert ou ... Oui, trop de possibilités à son sens. Pourtant, le moment fatidique s'approchait dangereusement, le verdict. Ce n'était qu'une question de minutes à ce stade.

Il avait réussi à créer l'ambiance qu'il voulait dans la pièce avec le peu qu'ils avaient. Avec le ciel qui s'assombrissait à cause des gros nuages et de la nuit qui tombait, grâce aux bougies qui éclairaient la pièce, cela aidait à l'ambiance qu'il voulait, de même avec la musique de fond. Il avait pris sa décision tout en sachant qu'elle serait risquée mais il n'avait pas su choisir le moment idéal, juste qu'elle se ferait au cours de la soirée, quand il le sentirait le plus. En même temps, il était dans un tel état que la question aurait pu sortir à n'importe quel moment donc, il valait mieux qu'il garde le silence plutôt que sortir un "épouse moi" quand il aurait voulu simplement lui dire "je t'aime".

Donc il avait vite cessé la danse pour venir lui proposer de s'asseoir, grimaçant à la nouvelle taquinerie d'Aleks qu'il ne savait pas trop comment interpréter. Le stresse, sûrement, lui aussi semblait angoissé. Il valait mieux donc ne pas répondre, juste repousser la chaise pour qu'il soit bien installé à sa place. Sauf que le lycan revient à la charge. Le programme. Ah. Bah.

La suite du programme ? Apéritif et entrée, plat, dessert, j'espère que tu as faim. Mais au vue de ta journée et ce que tu manges le midi, j'imagine que tu auras la place pour tout ça.

S'il se penchait vers lui, dans son dos, pour venir déposer un baiser dans son cou ? Oui. S'il venait lui murmurer à l'oreille, chaudement ? Oui.

Ou peut-être que ce sera toi le dessert.

Ca l'amusait, ça l'aidait à se détendre, il faisait ce qu'il pouvait, comme il pouvait, pour ça. Il se mordait l'intérieur de la joue, aussi. Si ce n'était qu'un repas, ce serait plus facile.

J'ai juste passé la journée à trouver un repas et le cuisiner en espérant que ce soit bon, je n'avais jamais fais de plat russe avant aujourd'hui.

Ca aurait pu expliquer son comportement, lui qui était si perfectionniste, ça touchait forcément aussi la cuisine, il fallait que ce soit parfait. Donc il pouvait prendre cette excuse, dans le pire des cas, pour expliquer son angoisse, puisqu'il angoissait facilement pour ces choses là en général. Sauf que là pour le coup, la cuisine était bien le cadet de ses soucis mais, ça, comment Aleks aurait-il pu le savoir ? Alors Odin allait juste en cuisine, chercher la bouteille au frais et les coupes qu'il avait prévu, mais ce ne serait pas là qu'Aleks y découvrirait la bague, puisqu'il avait préparé un long discours avant ça. Faisant mine de ranger la cuisine aussi sur son passage, mécontent que quoi ce soit puisse traîner là et donc déranger son organisation. Les oublis, ça arrivait à n'importe qui.

Je sais que boire ceci est peu commun à ce moment du dîner mais j'ai envie de fêter nos retrouvailles en plus de tout le reste. On a passé ces derniers jours à somnoler ou rester au lit, on a passé ces derniers jours à se retrouver physiquement mais nous n'avons peut-être pas encore assez pris le temps de parler et se redécouvrir. On a commencé ça à mon retour, parler, mais le reste n'a été que physique. Même s'il est évident que je ne regrette absolument rien, ça a été le week end le plus magique qui soit. Mais tu m'as dis que tu avais beaucoup à dire, que tu avais beaucoup sur le coeur et je me suis dis que faire ça en privé et donc ici plutôt qu'un restaurant, cela pourrait aider. J'ai envie d'entendre tout ce que tu as à me dire et quoi de mieux qu'une ambiance douce comme celle-ci pour se faire ?

Noyer le poisson, ces choses là. Poser les coupes de champagne, une devant Aleks et une à sa place, face à lui. Pour autant, il restait debout à côté d'Aleks, posant une de ses main sur son épaule dans un premier temps. Mentir n'avait jamais été son truc, du moins, ce n'était pas spontané chez lui, il préférait de loin une vérité qui fâche qu'un mensonge quelconque. Mais là, en réalité, il ne mentait pas vraiment. Parce que cette soirée était aussi faite pour ça justement. Se parler, se redécouvrir, s'aimer. Profiter. C'est juste qu'à cet instant il avait dans une de ses poche un petit écrin avec une bague de fiançailles dedans, mais c'était caché par le pull qu'il avait mis et ses deux poches étaient ainsi, l'autre contenant ses clés et son portable. Bref. Il préparait juste le terrain, un sourire tendre sur les lèvres en le regardant. Prêt à l'écouter une fois encore, songeant qu'Aleks en avait peut-être besoin.
code by bat'phanie

☾ ☽ ☾ ☽ ☾ ☽

MOON OF MY LIFE
REMEMBER THOSE WALLS I BUILT ? WELL, BABY, THEY'RE TUMBLING DOWN. AND THEY DIDN'T EVEN PUT UP A FIGHT, THEY DIDN'T EVEN MAKE A SOUND. I FOUND A WAY TO LET YOU WIN BUT I NEVER REALLY HAD A DOUBT, STANDING IN THE LIGHT OF YOUR HALO, I GOT MY ANGEL NOW. IT'S LIKE I'VE BEEN AWAKENED, EVERY RULE I HAD YOU BREAK IT. IT'S THE RISK THAT I'M TAKING, I AIN'T NEVER GONNA SHUT YOU OUT. EVERYWHERE I'M LOOKING NOW, I'M SURROUNDED BY YOUR EMBRACE. YOU'RE MY SAVING GRACE, YOU'RE EVERYTHING I NEED AND MORE. HIT ME LIKE A RAY OF SUN, BURNING THROUGH MY DARKEST NIGHT. YOU'RE THE ONLY ONE THAT I WANT.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: you're all i need, make you only mine. (alekseï)

Revenir en haut Aller en bas

you're all i need, make you only mine. (alekseï)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» MAKE YOUR OWN FAIRYTALES
» And in the end, the love you take is equal to the love you make ✖ Diana Angelus Leroy
» you make me shine ▲ shane
» Rosemary > Can you make it feel like home ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlight Sonata :: Dobro pozhalovat' v Moskvu :: Zamoskvorechie :: Frunzenskaya :: Immeubles-