RSS
RSS



 

Partagez|

you're all i need, make you only mine. (alekseï)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
avatar
ADMIN ☾ Semi-Dieu Nordique
Voir le profil de l'utilisateur http://kings-of-twilight.forumactif.org/t271-odin-h-thorson-o-mahttp://kings-of-twilight.forumactif.org/t297-odin-h-thorson-o-may-thor-strikes-you-dead

☾ PSEUDO : ROGERS.
☾ MESSAGES : 342
☾ FT. : Chris Evans
☾ CRÉDITS : hoodwink (avatar) | lazare (signature)
☾ STATUT MARITALE : Fiancé, épris.
☾ AVEC : Alekseï Lazarev, son âme soeur.
☾ DATE D'ARRIVÉE : 30/11/2017
☾ LOCALISATION : Moscou.
☾ MÉTIER : Chercheur scientifique à la base, il a du se reconvertir barman dans un club dans le quartier Kitai Gorod.
☾ CLAN : Aucun clan, la famille d'abord.

Message Sujet: Re: you're all i need, make you only mine. (alekseï) Mer 25 Juil 2018 - 1:31



make you only mine
I will spend my whole life through loving you. Winter, summer, spring-time, too, loving you. Makes no difference where I go or what I do. You know that I'll always be loving you. I'll be faithful I'll be true ; always true, true to you. There is only one for me, and you know who. You know that I'll always be loving you.
Lui qui avait toujours de l’énergie à revendre allait bientôt finir complètement chaos, la fatigue allait le prendre violemment, il le sentait. Crevé. Il manquait presque de bailler, il avait couru partout en ville et ce surplus d’émotion l’épuisait mais il restait pourtant attentif en regardant son homme et des larmes. Il les regardait couler sans rien dire, apportant juste leur mains tenues à ses lèvres pour un énième baisé.

Honnêtement, cela ne m'étonne pas. Tous ces mois où tu étais absent, j'avais l'impression pourtant de te sentir, quelque part. Je savais que tu étais toujours en vie, par exemple. Ce n'était pas du déni, non, j'étais persuadé qu'il t'était arrivé quelque chose mais que tu étais toujours en vie. Qu'il fallait juste que je te trouve.

Son romantisme avait ses limites, pourtant il comprenait parfaitement cette phrase chez son homme. Son romantisme n'était pas au niveau de celui de son homme mais tout de même. C'était curieux aussi de se dire que depuis toujours, ils avaient été façonnés de manière à être fait l'un pour l'autre. Que personne d'autre ne compterait jamais comme ils comptaient l'un pour l'autre, c'était tellement logique. Il devait en faire part à Aleks. Il l’avait vu avec les lycans qu’il connaissait mais entre le voir et avoir la chance de le vivre...

Je crois que je réalise seulement maintenant que tout ce que nous avons fais, tout ce que nous sommes, tout était fait pour que l'on soit fait l'un pour l'autre. Je commence à réaliser à quel point c'est vrai. C'est un peu effrayant. Mais c'est rassurant, se dire que c'est presque... mystique. Que personne d'autre ne peut compter pour nous comme ça.

Dans le fond, Odin avait toujours su que ça ne pouvait être qu’Aleks. Que s’il devenait sérieux, s’il se posait, s’il aimait, ce serait Aleks. Il savait désormais que c’était réciproque... ils s’étaient toujours aimés et avaient ouverts les yeux. S’il y a un an cela s’était révélé naturellement, ils en seraient peut-être venus quand même à cette conclusion. Même les humains avaient des âmes sœurs et on n’attendaient pas tous la même chose de son âme sœur, ça expliquait pourquoi ils avaient eu des relations en dehors mais cela expliquait aussi pourquoi aucune de ces relations n’a pu être sérieuse ; ils étaient avec les mauvaises personnes et auraient du s’aimer librement. Aleks et Odin, Odin et Aleks, ça a toujours été et sera toujours. La plus belle histoire a ses yeux.

C’était donc volontaire si Odin n’avait pas répondu à l’histoire de l’odeur, il avait juste souri, amusé de la situation sans avoir pour autant à répondre. Sûrement qu’il avait un parfum unique que son homme sentirait à des kilomètres et vu comme Aleks avait passé son temps le nez dans son cou, son odeur, il devait la connaître par cœur.

Il ne disait rien non plus quand son homme pleurait, il avait prévu des papiers exprès mais il se contentait de vivre l’instant, comprenant parfaitement pourquoi il pleurait et ayant la même envie en voyant Aleks dans cet état. Mais il ne quittait pas son regard, trouvant que le bleu de ses yeux ressortait davantage à cause des larmes. Il le couvait du regard, caressait sa main avec son pouce. Si parfait, si beau.

Il était content d’entendre qu’Aleks trouvait ça magnifique, c’était flatteur et cela faisait du bien de voir que tous ses efforts payaient et qu’Aleks les remarquait et surtout, les appréciait.

 « Ravi que ça te plaise mon amour. Je voulais que ce soir soit mémorable surtout pour toi. Après tous ces mois d’horreur j’étais convaincu qu’une belle soirée aux chandelles te ferait le plus grand bien. Comprendre que tout est enfin fini, que je serai toujours là pour toi, pour t’aimer, te chérir et te protéger.  »

Il savait qu’avec ces mots Aleks risquait de pleurer de nouveau mais il prenait le risque, préférant le voir pleurer de bonheur que de tristesse. Aleks était complet, sans artifices et il admirait ça. Il pensait ce qu’il disait, pas juste une soirée pour leur fiançailles mais pour lui donner un avant goût de leur vie commune maintenant qu’ils avaient passés certains caps. Qu’Aleks s’appuie sur lui s’il avait besoin, il serait totalement là cette fois.

« Il y a des fleurs, des bougies, de la musique, de quoi manger et boire et pourtant tout ce que je vois et tout ce qui m’intéresse, c’est toi. »

Des mots d’amour à ne plus savoir quoi en faire sinon une possible overdose. Ce serait peut-être trop mais c’était tant de mots qu’il avait étouffé pendant des années que tout avait besoin de sortir une bonne fois pour toute, la soirée lui semblait légitime pour ça.

Il finissait néanmoins par se lever pour aller dans la cuisine, relâchant sa main à contrecœur, les plats n’allaient pas se servir tout seul et son homme avait travaillé dur aujourd’hui. Cela ne tiendrait qu’à lui ils seraient déjà dans le lit conjugale à consommer leur soirée de fiançailles mais il restait sage ; d’abord son homme mange et ensuite la fête continuerait calmement dans la chambre. Autre continuité de leur fabuleux week end, très câlin, très tendre, des jours comme ils en avaient passés, il en voulait toute sa vie. Il n’était donc pas peu fier d’avoir réussi à le capturer plus officiellement, ce loup solitaire. On aura leur aura, leur parfum et l’immanquable ; l’anneau. Possessif ? A peine !
code by bat'phanie


MOON OF MY LIFE
REMEMBER THOSE WALLS I BUILT ? WELL, BABY, THEY'RE TUMBLING DOWN. AND THEY DIDN'T EVEN PUT UP A FIGHT, THEY DIDN'T EVEN MAKE A SOUND. I FOUND A WAY TO LET YOU WIN BUT I NEVER REALLY HAD A DOUBT, STANDING IN THE LIGHT OF YOUR HALO, I GOT MY ANGEL NOW. IT'S LIKE I'VE BEEN AWAKENED, EVERY RULE I HAD YOU BREAK IT. IT'S THE RISK THAT I'M TAKING, I AIN'T NEVER GONNA SHUT YOU OUT. EVERYWHERE I'M LOOKING NOW, I'M SURROUNDED BY YOUR EMBRACE. YOU'RE MY SAVING GRACE, YOU'RE EVERYTHING I NEED AND MORE. HIT ME LIKE A RAY OF SUN, BURNING THROUGH MY DARKEST NIGHT. YOU'RE THE ONLY ONE THAT I WANT.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://kings-of-twilight.forumactif.org/t277-aleksei-lazarev-i-chttp://kings-of-twilight.forumactif.org/t300-aleksei-try-me-i-don-t-bite#1314

☾ PSEUDO : Heaven
☾ MESSAGES : 373
☾ FT. : Sebastian Stan
☾ CRÉDITS : shellhead. (avat) Moi-même (signa)
☾ STATUT MARITALE : Fiancé à l'unique amour de sa vie, amoureux au delà de tous les mots
☾ AVEC : Son âme soeur, Odin H. Thorson
☾ DATE D'ARRIVÉE : 23/02/2018
☾ LOCALISATION : Moscou
☾ MÉTIER : Manutentionnaire pour le moment
☾ CLAN : Lycanthrope solitaire.

Message Sujet: Re: you're all i need, make you only mine. (alekseï) Ven 27 Juil 2018 - 22:02



make you only mine
Love me tender, love me sweet, never let me go. You have made my life complete, and I love you so. Love me tender, love me true, all my dreams fulfilled. For my darlin' I love you, and I always will. Love me tender, love me long, take me to your heart. For it's there that I belong, and we'll never part. Love me tender, love me dear, tell me you are mine. I'll be yours through all the years, till the end of time.

Déjà bien trop sensible de base, la fatigue de la journée aide à ce qu'Alekseï soit encore plus sensible et réactif à tout ce qu'il se passe ce soir. Cela aide à ce qu'il pleure encore plus alors que pourtant il cherche à les maîtriser ses larmes, il ne peut pas dire qu'il avait pu se préparer à une telle soirée et une telle demande...parce que le lycan avait toujours refusé d'y songer, persuadé que ce jour n'arriverait jamais. Déjà parce que si un jour il devait se marier, ça ne pouvait être qu'Odin pour lui, c'était clair dans sa tête et depuis fort longtemps, avec le recul il voit maintenant pourquoi il avait cette certitude ; c'était ainsi que ça devait se finir, eux mariés. Mais à l'époque il était persuadé que ça serait impossible, parce qu'Odin avait mille conquêtes, parce qu'il a toujours montré à Alekseï que jamais il ne voudrait se poser donc se marier encore moins. Qu'est-ce qu'ils ont pu être idiots tous les deux...La question du comment ils n'ont rien vu plus tôt va lui trotter en tête un moment et sans doute que pour son homme c'est la même chose.

Sensible et plus que romantique, trop sans doute même, alors que pourtant il parle de ce qu'il a entendu sur les âmes sœurs, le fait de savoir comment l'autre peut aller même en étant loin. Oui, son côté fleur bleu qui trouve ça magnifique peut-être aussi exacerbé par son côté lycan, cet instinct qui s'est éveillé en lui, qui sait à quel point ça peut être profond le lien qu'ils partagent. Pour autant, il se confie à Odin oui, un peu gêné malgré tout de le faire, non pas parce que son fiancé peut se moquer de lui mais parce qu'il ne sait pas si c'est réellement vrai. Pour finalement percuter qu'il n'est même pas surpris qu'Odin comprenne ce qu'il veut dire et où il veut en venir, lui en faisant une belle démonstration...qui lui fait baisser le regard un instant en évoquant les choses ainsi.

- Tout a été fait pour qu'on se trouve oui...pourquoi on a rien vu plus tôt...

Cela été sorti à voix haute, encore une fois, et c'était limite si sa dernière partie de phrase Alekseï en avait pas couiné en la disant. Alors que pourtant, il sait qu'il n'y a pas de réelle bonne réponse à ce questionnement et qu'ils ne peuvent faire que des suppositions, que le lycan ne peut que se dire que c'est peut-être ainsi que les choses étaient censés se passer. Un destin sacrément cruel quand même en regardant tout ce qu'ils ont pu endurer au fils des ans l'un à côté de l'autre mais surtout cette dernière année en étant loin de l'autre.

Alekseï essaye pourtant de se retenir de ne pas laisser libre court à ses larmes, il essaye de se calmer, se disant que c'est trop. Sauf qu'il semble que c'est bien plus fort et il ne peut pas les retenir, sans doute que couver Odin ainsi du regard ne l'aide pas mais il n'y peut rien et en a besoin. Son homme aussi ne l'aide pas à plus pleurer, il suffit de l'entendre parler et le lycan se retrouve à avoir les larmes qui coulent, encore. Surtout qu'en deux phrases Odin résume plus ou moins ses pensées, les mois d'horreurs, le fait qu'il sera toujours là, ce qui est toujours un peu trop irréel pour Alekseï. Oui, même avec le week-end qu'ils ont pu passer ensemble, un week-end paradisiaque, il est même sûr que leur week-end surpasse encore ses rêves les plus fous. Sans compter que les paroles de son homme les renvoient encore au fait d'être des âmes sœurs, qu'ils ne peuvent être bien et complet qu'en étant tous les deux ensemble.

- Je t'aime tellement mon cœur.

Trop émotif et rendu incapable de dire autre chose sur le coup, il espère par là qu'Odin va comprendre que le lycan n'arrive plus à s'exprimer correctement. Qu'il va comprendre à quel point ses sentiments sont profonds et sincères et que de tout manière, il ne trouvera jamais de mots capables de définir son amour pour Odin. Et en même temps cela l'énerve de pleurer autant même s'il n'y a bien que son homme qui peut y parvenir mais aussi justement parce qu'il ne trouve plus ses mots alors que pourtant il n'est ni idiot, ni avare en paroles normalement.

Il n'aime pas voir Odin se lever ainsi et détacher leurs mains mais ce n'est peut-être pas plus mal, ça permet à Alekseï de prendre une profonde inspiration et même deux ou trois de plus pour se calmer et cesser de pleurer. D'ailleurs il ne doit pas être beau à voir avec les yeux rouges qu'il ne peut qu'avoir. Bien que ça lui fasse du bien de se calmer, le lycan est pourtant impatient que son fiancé revienne près de lui, alors que pourtant, il suit ses mouvements à l'oreille et sache ce qu'il est entrain de faire dans la cuisine. C'est bien cette impatience qui lui fait prendre la parole.

- Tu veux un coup de main ?

Même s'il est sûr et certain que son homme va lui dire que non, il en a pas besoin voir même ajouté qu'Alekseï ferait mieux de se détendre et profiter. Nul doute que s'il n'avait pas une telle journée dans les pattes qui le laisse la faim au corps et que si Odin ne s'était pas donné autant de mal, il chercherait à esquiver le repas pour pouvoir retourner se blottir contre lui.

code by bat'phanie





Tonight I want to see it in your eyes. Feel the magic. There's something that drives me wild and tonight we're gonna make it all come true. Cause baby, you were made for me and I was made for you. I was made for lovin' you baby. You were made for lovin' me. And I can't get enough of you baby.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ☾ Semi-Dieu Nordique
Voir le profil de l'utilisateur http://kings-of-twilight.forumactif.org/t271-odin-h-thorson-o-mahttp://kings-of-twilight.forumactif.org/t297-odin-h-thorson-o-may-thor-strikes-you-dead

☾ PSEUDO : ROGERS.
☾ MESSAGES : 342
☾ FT. : Chris Evans
☾ CRÉDITS : hoodwink (avatar) | lazare (signature)
☾ STATUT MARITALE : Fiancé, épris.
☾ AVEC : Alekseï Lazarev, son âme soeur.
☾ DATE D'ARRIVÉE : 30/11/2017
☾ LOCALISATION : Moscou.
☾ MÉTIER : Chercheur scientifique à la base, il a du se reconvertir barman dans un club dans le quartier Kitai Gorod.
☾ CLAN : Aucun clan, la famille d'abord.

Message Sujet: Re: you're all i need, make you only mine. (alekseï) Jeu 23 Aoû 2018 - 0:53



make you only mine
I will spend my whole life through loving you. Winter, summer, spring-time, too, loving you. Makes no difference where I go or what I do. You know that I'll always be loving you. I'll be faithful I'll be true ; always true, true to you. There is only one for me, and you know who. You know that I'll always be loving you.
Pendant longtemps, il avait cru que ses amis lycans grossissaient les choses. Que c'était niais ou alors juste un jeu qu'ils avaient, une plaisanterie ou alors qu'ils étaient juste comme ça, à la fois niais et débiles. Maintenant qu'il vivait ça, c'était différent. Encore que pour lui, les choses ne différaient pas, c'était surtout pour Aleks que les choses changeaient et devenaient plus intenses, il comprenait juste mieux pourquoi il lui fallait toujours être avec Aleks, pourquoi il voulait s'occuper de lui, pourquoi ça l'emmerdait quand Aleks était avec quelqu'un d'autre que lui, pourquoi il n'avait que lui en tête, pourquoi il ne voyait que lui s'il devait un jour se marier, avoir des enfants. Pourquoi il avait mis sa vie privé et amoureuse entre parenthèse pour ne rien avoir. Parce que tout se résumait toujours à Aleks. Techniquement, même quand ils n'étaient que des humains c'était le cas. Peut-être qu'on lui en avait déjà parlé, qu'on lui avait déjà soufflé l'idée. Et si vous étiez des âmes soeurs ? Puis Odin allait à droite à gauche, puis Aleks aussi. Puis le sujet n'était jamais abordé. Puis des âmes soeurs ce n'était pas forcément un truc romantique et s'il en parlait, il aurait pu surtout risqué de le perdre ou qu'il lui fasse la gueule un bon moment ou simplement que les choses deviennent sacrément bizarre entre eux, parce qu'Aleks n'aurait pas voulu d'une relation avec lui ou prendre ce risque, parce qu'Aleks aurait pu s'attendre à ce qu'Odin ait toujours des attentes qu'il ne pouvait pas combler, ce qui en soit n'aurait pas été à tort puisqu'Odin aurait forcément toujours certaines attentes comme le fait qu'Aleks craque et soit enfin son compagnon et cela ne saurait jamais arrivé donc leur relation se serait arrêtée là. Parce qu'Odin ne démord jamais d'une idée quand il l'a en tête et qu'en parlant de ça, ça l'aurait surtout concrétisé et il aurait été chiant au moins d'agacer Aleks. Bref, pour Odin, en parler comportait bien trop de risques que tout foire par rapport aux chances qu'il réussisse. Lui qui pourtant était habitué à foncer. Et là, ils en avaient parlés et il regrettait de ne pas l'avoir fait plus tôt. Qu'ils soient faits l'un pour l'autre était tellement évident.

Alors il ne voulait juste plus perdre son temps avec des "et si" et il voulait foncer. Faire ce qu'il n'avait pas fait toutes ces années. Résultat, il se retrouvait fiancé à l'homme qu'il aimait terriblement. Fiancé, bientôt marié, il aimait beaucoup cette idée. Pourquoi on a rien vu plus tôt, lui demandait-il, il ne savait pas quoi répondre d'autre.

Parce qu'on avait trop peur de se perdre si on le révélait, voilà pourquoi. On était tellement bouffé par la peur de se perdre qu'on a voulu garder ça pour nous. Mais c'est fini, cette époque. On ne perdra plus de temps avec ça. Mieux vaut être franc l'un envers l'autre, vraiment, cette fois. Tout se dire. Même si c'est casse-gueule, même si on risque de s'engueuler. J'espère qu'on aura appris de nos erreurs.


Après tout, leur seul sujet casse-gueule, la cicatrice dans le dos de son homme, avait été réglé d'une façon plutôt... appréciable, en fin de compte. Ils avaient trouvés un moyen des plus plaisants pour mettre fin à l'engueulade qui se profilait. S'en faire mal au dos, aux reins comme aux oreilles, d'ailleurs. Sauf que ce serait un souvenir qu'ils garderaient un bon moment et Odin pensait déjà à dans 50 ans où ils seraient plus ou moins vieux et qu'ils se rappelleraient de comment cette relation avait commencé, plutôt qu'aux vingt années perdues.



Tu veux un coup de main ? Malgré la distance entre la cuisine et la table où était Aleks, il savait que de là, Aleks allait l'entendre rire. Il n'essayait pas de le cacher non plus, ce rire était surtout un "mais qu'il est mignon" un peu moqueur. Sa façon de lui répondre aussi, parce que pour lui, Aleks devait rester assis à profiter, point. C'était Odin qui avait préparé cette soirée, c'était lui qui voulait l'assumer jusqu'au bout et son plaisir était aussi dans le fait de voir la surprise dans le regard d'Aleks, quand bien même l'entrée n'avait rien d'exceptionnelle : peu de moyens et surtout trop peu de temps pour préparer tout ce qu'il aurait voulu mais au moins, il y avait quelque chose et il savait que ce serait comestible. Il n'avait pas non plus besoin d'aide pour porter deux assiettes déjà préparées, juste de sa moitié assise à sa place. Il fallait qu'Aleks s'habitue à ça aussi, d'ailleurs, qu'Odin préférait faire les choses par lui-même au risque de se casser la gueule plutôt que se risquer à demander de l'aide. Il devait le savoir et sûrement devrait-il s'en rappeler. Même s'il appréciait l'intention évidemment, il préférait le savoir assis.

L'entrée n'était pas russe, elle était même relativement simple mais il avait au moins fait l'effort sur la présentation. Salade, tomates en rondelles, viande froide et la moitié d'un oeuf dur. Il apportait d'abord les assiettes avant d'apporter les deux petits pots avec deux petites cuillères, mayonnaise et vinaigrette, sans trop savoir comment il aimerait. Un troisième et dernier voyage pour l'instant pour apporter l'eau. Il déposait tout à des endroits bien précis et déjà préparés avant de finalement s'asseoir à sa place. Entrée, plat, dessert, il était surtout pressé d'arriver au dessert. Chocolat, crème chantilly, fraise, un gâteau qui lui avait semblé délicieux quand il l'avait vu en vitrine. Mais allaient-ils seulement résister jusqu'au dessert, ça, il ne savait pas. Ils avaient passés du temps dans les bras l'un de l'autre et cette simple distance entre eux parce qu'ils étaient assis lui semblait insurmontable.

Alors une fois bien assis, un de ses pied venait, l'air de rien, se glisser contre la cheville d'Aleks, la frôlant surtout mais ça l'amusait, même s'il faisait comme si de rien n'était. Une recherche de contact comme une autre. Avant de prendre sa fourchette, Odin levait la main vers Aleks, évitant soigneusement les bougies. Il se penchait juste assez pour essuyer une larme restante et caresser sa joue avec son pouce. Un sourire tendre à son égard. Si beau même quand il pleurait. Parce qu'enfin il se laissait aller au lieu de réprimer ses sentiments comme il l'avait fait toutes ces années.

J'espère que tout se passe bien pour vous, futur monsieur Aleks Lazarev-Thorson. Et que l'entrée vous conviendra.


Un sourire amusé, il relâchait sa joue pour mieux se replacer sur sa chaise et éviter de se frotter un peu trop aux chandelles, ce serait pas mal. Il espérait aussi que l'entrée irait, c'était plutôt simple mais il se rattraperait sur le plat de résistance... Enfin, si c'était comestible.
code by bat'phanie


MOON OF MY LIFE
REMEMBER THOSE WALLS I BUILT ? WELL, BABY, THEY'RE TUMBLING DOWN. AND THEY DIDN'T EVEN PUT UP A FIGHT, THEY DIDN'T EVEN MAKE A SOUND. I FOUND A WAY TO LET YOU WIN BUT I NEVER REALLY HAD A DOUBT, STANDING IN THE LIGHT OF YOUR HALO, I GOT MY ANGEL NOW. IT'S LIKE I'VE BEEN AWAKENED, EVERY RULE I HAD YOU BREAK IT. IT'S THE RISK THAT I'M TAKING, I AIN'T NEVER GONNA SHUT YOU OUT. EVERYWHERE I'M LOOKING NOW, I'M SURROUNDED BY YOUR EMBRACE. YOU'RE MY SAVING GRACE, YOU'RE EVERYTHING I NEED AND MORE. HIT ME LIKE A RAY OF SUN, BURNING THROUGH MY DARKEST NIGHT. YOU'RE THE ONLY ONE THAT I WANT.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: you're all i need, make you only mine. (alekseï)

Revenir en haut Aller en bas

you're all i need, make you only mine. (alekseï)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Sujets similaires

-
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» MAKE YOUR OWN FAIRYTALES
» And in the end, the love you take is equal to the love you make ✖ Diana Angelus Leroy
» you make me shine ▲ shane
» Rosemary > Can you make it feel like home ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlight Sonata :: Dobro pozhalovat' v Moskvu :: Zamoskvorechie :: Frunzenskaya :: Immeubles-