RSS
RSS



 

Partagez|

welcome back (aleksei&stanislas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Invité
Invité

Message Sujet: welcome back (aleksei&stanislas) Jeu 5 Avr 2018 - 5:07

❝ tell me more, tell me more.
Mi-mars 2018 ❞
Welcome backLes choses changeaient, à nouveau. J’avais un nouveau protégé sur les rails désormais, tellement sur les rails que parfois je pouvais voir ses oreilles de lycans s’agiter de contentement sur la tête… De puis que Odin Thorson était arrivé sur le territoire Russe, je découvrais un Aleksei transformé. La magie des âmes sœurs était assez puissante pour cela… J’en étais heureux. Il semblerait même qu’ils aient tous les deux déjà officialisé cette relation – si je pouvais trouver cela assez rapide, il n’en restait pas moins que j’avais tout de même l’envie de rencontrer cet homme. Car Aleks était parti à Copenhague une bonne semaine avec lui, mais si je connaissais son visage, c’était uniquement grâce à ces photos qui décoraient l’appartement qu’il habitait. J’étais patient, très patient, ne vous y trompez pas ! Simplement… J’étais attaché à mon protégé. Je me plaisais à penser que j’avais été utile dans sa vie, j’aimais cette importance que je pouvais avoir, et je voulais tant préserver cet amour que je m’étais refusé à parler de mes… Ennuis.

Depuis son départ en voyage, j’avais pu obtenir de lui des SMS quotidien, me signalant d’une part qu’il était toujours en vie – ce qui n’était pas négligeable – et d’autre part que tout allait bien. Cette attention était tout ce dont j’avais besoin, ne voulant pas non plus trop m’immiscer dans sa vie, qui avançait tranquillement. Mais à présent qu’il était rentré… Je ne m’étais pas privé de lui envoyer un message pour lui proposer de discuter un peu, entre amis, autour d’un poulougar – cette ancienne boisson datant de l’époque de Pierre le Grand, faite à partir d’alcool de pain brûlé et évaporé. Je l’appréciais, et j’aimais la partager avec lui.

Non pas que j’avais quelque chose de particulier à dire, juste, écouter ce qu’il allait me raconter, sourire en buvant mon verre, apprécier le moment de détente, tandis que j’avais cette enquête particulièrement compliquée sur les bras, qui me touchait personnellement. Je n’étais pas de ceux qui se laissaient envahir totalement par une affaire, mais parfois… C’était plus difficile.

Quand j’entendis enfin la porte s’ouvrir, puis se refermer, je retins mon premier réflexe, qui était de me retourner comme un enfant le ferait, pour me lever patiemment récupérer la bouteille au coffre dédié aux alcools. De toute façon, Aleksei savait parfaitement qu’il pouvait entrer comme s’il était chez lui – ce qui était un peu le cas finalement. Il avait encore les clés, il avait passé beaucoup de temps ici au point que j’étais certain qu’en fouillant un peu, je retrouverais de ses affaires.

 « Bonsoir, Aleksei. Tu as pu faire bon voyage pour rentrer ? »

Je le savais déjà évidemment : j’avais eu mon SMS en bonne et due forme. Cependant, c’était une façon comme une autre de saluer un ami que je n’avais pas vu depuis… Oh, tout juste quelques jours en réalité. Et en attendant cette réponse qui ne devrait pas tarder, je fis le service dans deux verres, que je disposai sur cette table basse au milieu de mon canapé en tissu et des deux fauteuils assortis. Je m’installai comme d’habitude sur le fauteuil qui était le plus proche de la baie vitrée me montrant l’extérieur, les jambes ramenées sous moi, avec un léger plaid sur mes épaules. Ce n’était pas que j’étais frileux, simplement j’étais tout simplement amoureux de cette texture qui avait le don de me rendre… Bien. Juste bien, détendu, le tout combiné avec mes vêtements d’intérieur en pur coton – le genre de détails qui faisaient de moi un métrosexuel, et qui faisaient aussi rire mon vis à vis.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://kings-of-twilight.forumactif.org/t277-aleksei-lazarev-i-chttp://kings-of-twilight.forumactif.org/t300-aleksei-try-me-i-don-t-bite#1314

☾ PSEUDO : Heaven
☾ MESSAGES : 373
☾ FT. : Sebastian Stan
☾ CRÉDITS : shellhead. (avat) Moi-même (signa)
☾ STATUT MARITALE : Fiancé à l'unique amour de sa vie, amoureux au delà de tous les mots
☾ AVEC : Son âme soeur, Odin H. Thorson
☾ DATE D'ARRIVÉE : 23/02/2018
☾ LOCALISATION : Moscou
☾ MÉTIER : Manutentionnaire pour le moment
☾ CLAN : Lycanthrope solitaire.

Message Sujet: Re: welcome back (aleksei&stanislas) Lun 9 Avr 2018 - 17:34

Welcome back
Stanislas & Alekseï

Alekseï a l'impression de passer son temps à planer depuis qu'il a retrouvé Odin, devenant le cliché sur pattes du mec amoureux; la tête dans les nuages, les papillons dans le ventre, le coeur qui bat la chamade, les petits oiseaux qui chantent. Oui, la totale. Mais eh, plus de vingt ans qu'il est amoureux de son meilleur ami et que finalement c'est plus que réciproque. Tellement réciproque qu'il a dit oui à Odin et qu'il porte maintenant un anneau autour du doigt. La veille de leur départ pour Copenhague en prime, ce qui au départ, ne devait être que trois jours, s'est vite transformé en semaine puis la semaine a été grignotée. Rentrer ? Retourner au boulot ? Comment dire qu'une fois sur la route de retour avec son homme, plus rien n'existait ou presque.

La seule chose qu'il avait maintenu ? Rallumer son portable une fois par jour et envoyer un sms à Stanislas pour lui dire que tout va bien, que son ami n'a pas à s'en faire qu'il gère, qu'ils gèrent même. Odin si prévenant mais surtout sa moitié qui l'apaise sans ne rien avoir à faire, qui empêche juste par sa présence qu'Alekseï ne panique pour un oui ou un non. Ce qui n'était pas gagné pourtant au départ, alors que depuis quasiment sept mois il n'y a bien eu que Stan pour arriver à l'empêcher de dérailler, pour lui garder la tête hors de l'eau et surtout empêcher que le lycan ne fasse une connerie. Du genre définitive la connerie.

Maintenant qu'ils sont rentrés, Alekseï doit composer entre Odin et Stanislas, enfin composer est un grand mot, c'est juste qu'il connaît par coeur le caractère des deux hommes ; un peu trop similaires. Même si du coup ça explique que le lycan n'a jamais eu aucun souci pour se faire à celui de Stanislas. Donc oui, ils vont devoir finir par se rencontrer mais Alekseï n'est pas pressé que ça arrive et en même temps ça doit arriver le plus tôt possible. Rentrer de ce voyage veut aussi dire revenir assez dans la réalité pour savoir que son ami lui manque et donc sauter sur l'invitation de l'elfe pour le rejoindre dans son appartement. Faut-il encore qu'il arrive à ne pas faire que parler d'Odin, oui pas gagné du tout, Alekseï a déjà tellement babillé sur son meilleur ami . Mais aussi prévenir son homme qu'il va voir Stanislas justement, toujours être clair et limpide et ne rien cacher à Odin.

C'est arriver chez son ami et faire comme chez lui pour y entrer, en même temps cet appartement, il le connaît par coeur et en a encore les clés, donc. Ôter ses chaussures au passage vu qu'il y a de fortes chances qu'il termine jucher dans le canapé ou un des fauteuils. Localiser son ami d'un coup d'oeil ou juste en entendant ses mouvements, merci à ses sens de lycan. Et ne surtout pas se gêner en approchant de Stanislas, pour venir le serrer dans ses bras. Je sais monsieur le grincheux tu n'aimes pas qu'on te touche mais je m'en fous. Alekseï se freiner sur ses gestes amicaux ? Jamais de la vie.

- Bonsoir Stanislas. Oui, tu peux pas savoir à quel point.

Oups, il ne va tout de même pas commencer à tout lui raconter, il en est pas loin pourtant. C'est laisser l'elfe les servir et bouger tout en le suivant des yeux, une lueur amusée dans les yeux à sa tenue, le truc auquel il ne se fera jamais ça. Tout comme le voir se poser dans le fauteuil avec son plaid. Alekseï se laissant presque tomber dans l'autre fauteuil et bingo il ramène ses pieds sur l'assise du fauteuil tout en attrapant un coussin, qu'il serre contre lui. Pas étonnant que son propre canapé soit plein de coussins, hein.

- Le voyage le plus magique de ma vie et pourtant tu sais à quel point j'ai pu voyager quand j'étais petit. Cela me manquait d'être sur les routes et avec Odin c'est juste parfait, une autre dimension aux voyages.

Un soupir rêveur passant ses lèvres alors que de nouveau, il doit se stopper pour ne pas partir encore plus loin dans ses paroles.

- Mais toi comment ça va ? Tout s'est bien passé ? Et le boulot, tu as des nouvelles affaires ? Besoin de mes super-sens de super lycan ?

Bavard, on l'a dit mais eh on le refera pas. Mais surtout, il doit tellement à Stanislas qu'il ne peut pas passer à côté de lui demander comment il va et s'il a besoin de lui ponctuellement, à défaut de lui céder pour bosser à plein temps avec lui.

code by bat'phanie





Tonight I want to see it in your eyes. Feel the magic. There's something that drives me wild and tonight we're gonna make it all come true. Cause baby, you were made for me and I was made for you. I was made for lovin' you baby. You were made for lovin' me. And I can't get enough of you baby.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message Sujet: Re: welcome back (aleksei&stanislas) Lun 16 Avr 2018 - 2:51

❝ tell me more, tell me more.
Mi-mars 2018 ❞
Welcome backEvidemment que le voyage avait été magique. Cela se voyait à ses traits particulièrement détendus, à cette embrassade qui commençait juste à ne plus vraiment me déranger, et puis à sa réponse, logiquement. De toute façon, c’était facile de deviner qu’il voulait tout raconter, par le menu, chaque brique vue, chaque mot qu’il avait partagé avec Odin. Il était installé pour, à être totalement affalé sur le fauteuil. Comme une vision de la routine que j’avais partagée durant quelques mois avec Alekseï, un déjà-vu qui faisait du bien. D’ailleurs, après le service, il commença à décrire ce voyage, comme magique. J’en eus un sourire, évidemment. Il s’agissait d’un voyage avec une âme-sœur, et s’il y avait bien une chose avec celles-ci, c’était que tout devait être d’une dimension supérieure, comme un pallier de conscience nouvelle. Où les yeux voyaient de nouvelles choses dans du vieux. Je n’en connaissais que la théorie, autrement dit pas grand-chose, cependant, c’était comme savoir qu’avec de l’alcool, la tête finirait par tourner. C’était logique, implacable. Une Vérité, avec le grand V. Une vérité qui offrait une véritable renaissance, j’avais du mal à trouver en cet homme celui qui était si proche de se jeter en l’air. En réalité, c’était comme s’il avait formaté son esprit perdant ce qui était négatif pour se plonger la tête la première dans les bras de Siwa, déesse de la vie et de l’amour, entre autres choses.

Je n’étais pas de ceux qui adressaient énormément de prières, cependant, j’avais presque envie de lui glisser deux mots. Même s’il était probable qu’elle n’y soit pour rien, cette douce Siwa. Juste… Juste comme ça.

Cependant, voilà qu’il se remit à soupirer, et je m’attendais à des détails, à une petite histoire d’amour par procuration quand il s’arrêta pour parler de moi. Oh… Hé bien, si je m’attendais à ce que je vienne sur le tapis – l’amitié, c’est s’intéresser à l’autre, bilatéralement – je n’aurais pas cru que cela arrive si vite. Je n’avais pas été pressé, car je ne voulais pas inquiéter Alekseï avec mes ennuis, avec la disparition de Meleti. J’ignorais ce qu’Aleks pensait de mon employé, à vrai dire, je ne m’étais jamais posé la question, ne les réunissant pas vraiment dans mon esprit, cependant je savais qu’ils ne s’étaient pas tant croisés que ça, Meleti n’y ayant pas vraiment vu de l’intérêt – enfin, je supposais.

J’étais un elfe noir, un être donc incapable de duperie par le mensonge. Cela était purement physiologique, un mensonge n’était pas possible. Cependant, des vérités pouvaient être énoncées de façon que je puisse laisser Alekseï profiter de cet état de bonheur permanent, qui me faisait tant plaisir à voir. Je pouvais déguiser la réalité avec quelques évictions, des non-dits. Je n’excellais pas particulièrement dans cet art, cependant je comptais sur le fait que mon ami soit totalement ailleurs pour réussir ce que j’appelais dans mon for intérieur un méfait. C’était parti pour choisir très, très soigneusement mes mots.

« Tu n’es pas obligé de te censurer sur ton récit… Je suis certain que tu en as envie. »

C’était une façon de faire comme si rien n’était plus important – et c’était le cas, en y regardant bien. La préservation de sa bulle était le but de mes cachotteries, après tout.

« Je ne vais pas trop mal, beaucoup de travail. Cependant, rien qui ne requière particulièrement des super-sens de super-lycan. »

Je laissai même échapper un petit rire quant à sa description de super-héros. Car c’était cela qu’il disait, il était un super-héros. J’appréciais cette vision de sa condition, bien différente de celle qu’il avait encore à peine un mois plus tôt, bien qu’elle soit particulièrement américanisée. Enfin, les Américains pouvaient bien avoir une minute de gloire tant qu’ils aidaient Alekseï à se sentir bien dans sa peau. Cependant, je n’étais pas super-satisfait de mes mensonges. J’avais bien trop esquivé, été bien peu loquace. J’aurais peut-être dû insister pour l’embaucher, cependant, il y avait un risque ténu qu’il accepte, et je ne pouvais pas le prendre. Pas maintenant. Tant pis. J’allais rattraper le coup. Après tout, il y avait bien une chose que je voulais.

Des photos.

Je n’avais jamais quitté la Russie, en deux cents ans d’existence. Pourquoi ? Je n’en savais fichtrement rien. Aucun réel intérêt là-dedans, certainement. Cependant, j’aimais les photos des lieux d’ailleurs, j’aimais ces yeux qui se figeaient sur un endroit bien précis et l’immortalisaient. Tant que ce n’était pas ma personne, j’aimais. Alors, je réclamai tout simplement :

« J’espère pour toi que tu as pensé à utiliser ton appareil photo… Histoire que je ne te l’ai pas donné pour rien. »

Je l’avais prévenu après tout que j’allais être particulièrement intéressé, avec ce présent.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://kings-of-twilight.forumactif.org/t277-aleksei-lazarev-i-chttp://kings-of-twilight.forumactif.org/t300-aleksei-try-me-i-don-t-bite#1314

☾ PSEUDO : Heaven
☾ MESSAGES : 373
☾ FT. : Sebastian Stan
☾ CRÉDITS : shellhead. (avat) Moi-même (signa)
☾ STATUT MARITALE : Fiancé à l'unique amour de sa vie, amoureux au delà de tous les mots
☾ AVEC : Son âme soeur, Odin H. Thorson
☾ DATE D'ARRIVÉE : 23/02/2018
☾ LOCALISATION : Moscou
☾ MÉTIER : Manutentionnaire pour le moment
☾ CLAN : Lycanthrope solitaire.

Message Sujet: Re: welcome back (aleksei&stanislas) Mer 25 Avr 2018 - 21:24

Welcome back
Stanislas & Alekseï

Même le lycan a par moment, l'impression d'en faire trop mais malheureusement il ne contrôle pas grand chose là dessus. Mais eh, maintenant qu'il a retrouvé Odin et qu'ils se sont plus que trouvés tous les deux, qu'ils sont fiancés mais qu'en plus il est sûr qu'ils sont des âmes soeurs...bah tout ça, lui fait dire que c'est juste normal. Des âmes soeurs, ils sont des âmes soeurs, oui, il ne va pas s'en remettre de ça. Et dire qu'Alekseï n'avait écouté la leçon de Stanislas que d'une oreille, il se souvient avoir soupiré et avoir pensé que jamais ça ne lui arriverait. Imbécile heureux, son ami avait juste compris ce qu'il en était pendant qu'il babillait sur les mérites d'Odin sans comprendre que c'est pour cela qu'il avait le droit à cette leçon. Mais bon, Alekseï a passé vingt ans sans voir un seul des signes qu'Odin a pu lui envoyer alors forcément, il a rien vu venir quand Stan lui a parlé. Mais maintenant que le lycan en a vraiment pris conscience, il sait où il va, il sait ce que ça signifie pour lui.

Enfin, tout ça pour dire qu'il a encore plus du mal à se freiner quand il parle de son fiancé et de leur voyage. Pourtant Alekseï y parvient et termine par questionner Stanislas, savoir s'il va bien ou s'il y a du nouveau, se laissant aller à parler de lui comme un super-héros en effet. Sauf que c'est vraiment l'euphorie de son voyage qui fait ça alors que dans les faits, il est loin d'être fier de ce qu'il est ou de s'être totalement accepté. Là encore ça va, ils sont loin de la pleine lune mais plus elle va approcher, moins ça va aller. Loin d'être stable le lycan aussi et ça Odin a pu le voir pendant le voyage, rien de bien grave mais une nervosité sans bornes par moment, surtout au départ et le temps qu'ils sont restés à Copenhague. Pourtant il se méfie de la réponse de son ami même alors qu'il en rit légèrement.

- Je t'ai déjà tellement parlé d'Odin que je vais vraiment finir par te gaver. Mais tu es sûr que ça va ?

Un air un peu suspicieux sur le visage en lui redemandant comment il peut aller, bah oui l'amitié ça va dans les deux sens après tout. Peut-être même encore plus alors que l'elfe se met à lui parler photos. Alekseï esquisse un sourire et hoche la tête avant de le sortir de la poche de sa veste. Ah oui, il était tellement pressé qu'il n'a pas pris le temps d'ôter sa veste. Bah soit. Il se redresse de son fauteuil pour ôter sa veste et la poser sur le fauteuil, reprenant son coussin en main et l'appareil photo de l'autre. Un numérique, forcément c'est tellement plus pratique. Avant d'aller se poser dans une relative douceur dans le canapé pour pratiquement se coller à Stanislas.

- J'ai pensé à en faire quelques unes de Copenhague, même si...

Déjà qu'il ronchonne en disant cela, il en grogne légèrement le lycan. Quand il disait qu'il est traumatisé par cette ville et que ce n'est pas passé. Il ne sait même pas si ça va lui passer un jour d'ailleurs mais pour Odin, il se devait de le faire se voyage, lui montrer qu'il pouvait faire cet effort là alors que son fiancé à tout plaquer pour lui.
code by bat'phanie





Tonight I want to see it in your eyes. Feel the magic. There's something that drives me wild and tonight we're gonna make it all come true. Cause baby, you were made for me and I was made for you. I was made for lovin' you baby. You were made for lovin' me. And I can't get enough of you baby.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message Sujet: Re: welcome back (aleksei&stanislas) Jeu 3 Mai 2018 - 16:00

❝ tell me more, tell me more.
Mi-mars 2018 ❞
Welcome backPlus Alekseï demandait si j’allais bien, moins je me sentais à mon aise. Le mensonge n’était vraiment pas mon for, non, vraiment. J’avais toujours la possibilité de me taire, simplement, j’étais face à un ami qui s’inquiétait sincèrement pour moi, de la même façon que je m’inquiétais pour lui lorsque je sentais une onde négative. N’avait-on pas idée de dissimuler des choses si importantes, quand bien même on voudrait protéger la bulle de bonheur d’une personne chère ? Mais je continuai malgré tout, car j’étais ce qu’Aleks appelait une tête de mule – pour rester poli. Je ne fis que répondre un vague :

« C’est difficile de me gaver, tu le sais bien. »

Simplement je fis comme si j’oubliais de répondre à la seconde. Car la réponse honnête aurait été « non ». Je ne suis pas sûr, car je sais que je ne vais pas au mieux. Que Meleti manque très sincèrement dans mon paysage de vie, que je m’inquiète pour lui comme je m’étais inquiété pour mon lycanthrope au début de notre amitié. L’inquiétude… Emotion qui pouvait paralyser bien trop de choses. Enfin, au moins je pus mettre les photos sur le tapis, voulant réellement voir Copenhague. Je n’avais jamais mis le moindre pied hors de Russie, n’y voyant pas vraiment d’intérêt. Surtout qu’avec l’avènement d’internet, de la télévision haute définition et autres moyens de communication, je pouvais être dans une jungle en Thaïlande tout en restant confortablement installé dans mon canapé.

Enfin, pour le moment j’allais surtout avoir droit à des vues sur une belle ville du Danemark sur le petit écran d’un appareil photo avec un Alekseï collé à moi. Il était bien l’un des rares à pouvoir faire cela, et plus le temps passait plus je me rendais compte qu’il était un véritable privilégié dans ma vie. Et je m’en ressentis encore plus coupable de mes mensonges par omission. Cependant, j’eus rapidement à me concentrer sur autre chose, à savoir les sentiments de mon ami après un retour aux « sources » si on pouvait dire. Il avait grogné, ne finissant pas sa phrase bien que je sache de quoi il parlait.

Cette ville, après tout, il y avait vécu beaucoup de choses. D’abord sa vie avec Odin, puis ce bouleversement quand il avait été mordu. Cela n’avait pas été simple de lui faire accepter sa nature, de tenter de le faire avancer. D’ailleurs, ce qui lui avait permis d’avancer était Odin, et c’était pour cet homme qu’il avait décidé de retourner dans ce pays. Parce que cet homme avait tout lâché pour retrouver son âme sœur, dans un pays dont il ne parlait absolument pas la langue, Alekseï avait fini par mettre légèrement de côté ses mauvais souvenirs afin de faire plaisir au demi-dieu qui en avait beaucoup fait.

Simplement, il n’en restait pas moins que les blessures étaient toujours là, et qu’Alekseï ne cicatriserait pas de sitôt. Enfin… Il était bien entouré, mon ami. Par Odin, et par moi. Bien que le gros du travail ne pût se faire que dans son esprit, avec le temps. Néanmoins, j’étais fier de lui, de sa capacité à mettre de côté ses mauvais souvenirs pour l’homme qu’il aimait, et je tenais à le lui faire remarquer. Alors, d’une simple pression de main sur son épaule, je transmis cette émotion-là, tout en regardant les photographies. C’était une belle ville, même si je devais avouer que le clou du spectacle dans cet album numérique était probablement les images du couple qui me donnaient un aperçu de ce que pouvait être l’amour entre deux êtres destinés l’un à l’autre.

« Il semblerait que ce fût quand même un beau voyage. En espérant que vous en ayez d’autres encore. Bien que je n’en doute pas… Tu as toujours aimé les voyages, n’est-ce pas ? »

On pourrait presque entendre « contrairement à moi » dans cette fin de phrase. Ce qui était vrai, ce n’était un secret pour personne. L’avion, une drôle d’idée ! Le train, impossible. Si je devais me déplacer quelque part, c’était par mes propres moyens. D’ailleurs, quand je retournais auprès de ma famille, c’était au volant de ma voiture, même si j’en avais pour des heures de trajet.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://kings-of-twilight.forumactif.org/t277-aleksei-lazarev-i-chttp://kings-of-twilight.forumactif.org/t300-aleksei-try-me-i-don-t-bite#1314

☾ PSEUDO : Heaven
☾ MESSAGES : 373
☾ FT. : Sebastian Stan
☾ CRÉDITS : shellhead. (avat) Moi-même (signa)
☾ STATUT MARITALE : Fiancé à l'unique amour de sa vie, amoureux au delà de tous les mots
☾ AVEC : Son âme soeur, Odin H. Thorson
☾ DATE D'ARRIVÉE : 23/02/2018
☾ LOCALISATION : Moscou
☾ MÉTIER : Manutentionnaire pour le moment
☾ CLAN : Lycanthrope solitaire.

Message Sujet: Re: welcome back (aleksei&stanislas) Mar 22 Mai 2018 - 18:36

Welcome back
Stanislas & Alekseï

Est-ce qu'Alekseï croit vraiment à la réponse de Stanislas ? Non, pas du tout. Il sent qu'il y a quelque chose qui ne tourne pas rond mais pour autant il ne va pas insister, regardant son ami avec cet air défiant sur le visage. Je sais qu'il y a quelque chose mais je vais prétendre que je te crois. Peut-être que son ami a simplement eu une mauvaise journée, que ça ne va pas chercher plus loin, surtout avec le métier qu'il peut exercer. Passant sur le sujet des photos, bien sûr qu'il n'avait pas oublié le dit appareil photo, venant se coller à l'elfe sans lui demander son avis. Il faut dire que le lycan a toujours été du genre tactile avec ses amis ou plutôt devrait-il nuancer et dire surtout avec Odin. Parce que ses autres amis, il n'agissait pas ainsi, moins proche d'eux, moins tactile, déjà parce qu'il savait qu'Odin n'aurait jamais supporté mais aussi parce qu'Alekseï marquait de lui-même une différence. Toujours à se demander si les autres étaient amis avec lui, pour lui ou pour pouvoir se rapprocher d'Odin ou le garder également. Mais là, avec Stan, la question ne se pose pas, ils se sont connus dans des circonstances extraordinaires certes mais seuls. Stanislas est bien le premier véritable ami qu'il se fait et qui ne connait pas Odin, enfin en personne du moins.

Donc oui collé à Stan, ronchonnant et grognant sur la partie de leur voyage à Copenhague, parce que ça reste compliqué pour Alekseï de repenser à tout ça et ça l'a été encore plus d'y retourner. Le faisant pour son fiancé, pour lui montrer qu'il peut faire cet effort là même si comme il le lui avait dit, il n'est pas prêt pour vraiment y retourner. Pourtant il aurait aimé pouvoir dire à Odin, ok je rentre avec toi, retournons vivre là bas. Il aurait aimé que son homme n'ait pas à tout abandonner pour lui et ça Alekseï s'en veut bien qu'il n'en parle pas. C'est presque sans y faire attention qu'il a un soupir de soulagement quand l'elfe vient presser sa main ainsi sur lui, il faut dire que l'aura apaisante et bienveillante de son ami y est pour beaucoup. Et qu'en plus un contact ne peut que lui faire du bien. Certes Odin parvient à l'apaiser et le tranquilliser mais ça ne sera malheureusement jamais totalement, parce que son fiancé ne peut pas apaiser la bête aussi bien qu'un elfe.

- Oui, même si petit je n'avais pas d'autre choix que de suivre mes parents. J'aime toujours cette vie de bohème même si c'est plus compliqué maintenant.

Stan est bien placé pour savoir que c'était la première fois que le lycan posait un pied hors de la Russie depuis un an.

- Un voyage magnifique, enfin pour le retour, être seuls sur les routes et voir des lieux qu'on ne connaissait pas tous les deux. J'espère qu'on pourra recommencer dès que possible. Mais pour le moment Odin doit se trouver un boulot et apprendre le russe aussi, j'ai bien commencé à tenter de le lui apprendre pendant le voyage mais il a le chic pour détourner mon attention.

Est-ce vraiment utile de préciser les moyens employés par Odin pour distraire Alekseï ? Oui, voilà, il suffisait d'un baiser ou d'un tee-shirt qui vole et boum, plus aucune concentration le lycan. Et bizarrement, le lycan n'est pas dupe comme il vient de le dire, Odin le faisait exprès mais bon, ils ont tellement à rattraper.

- Tu veux voir les autres photos ?

Oui, ce n'était que Copenhague là après tout, il y a tout le reste également.

code by bat'phanie





Tonight I want to see it in your eyes. Feel the magic. There's something that drives me wild and tonight we're gonna make it all come true. Cause baby, you were made for me and I was made for you. I was made for lovin' you baby. You were made for lovin' me. And I can't get enough of you baby.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité

Message Sujet: Re: welcome back (aleksei&stanislas) Sam 26 Mai 2018 - 16:40

❝ tell me more, tell me more.
Mi-mars 2018 ❞
Welcome backLa vie de bohème était assez difficile à imaginer pour un elfe noir qui n’avait jamais réellement voyagé. A vrai dire, je n’avais même pas mis un pied hors de la Russie, jamais, en deux cent ans d’existence. Ce qui expliquait probablement pourquoi je ne parlais que russe, avec accessoirement un peu d’anglais à l’accent slave à couper au couteau, pour les rares occasions où je rencontrais des étrangers. Et nous n’en avions pas tant que ça, à vrai dire. Il fallait dire que l’ONU mettait un coup de pression à notre gouvernement afin qu’il respecte divers accords internationaux, à commencer par les basiques droits humains, et rien que cela, ça ne donnait pas spécialement à divers touristes de faire coucou chez nous. Et je n’avais jamais ressenti l’envie d’aller à la rencontre de ces autres étrangers. Les terres intérieures de Russie avaient bien assez de choses à voir pour aller me perdre ailleurs.

Enfin, cela ne m’empêchait pas d’admirer des photographies et d’apprécier la beauté de certains paysages dans la télévision, lorsqu’il m’arrivait de me réveiller devant un documentaire. Plusieurs fois je m’étais surpris à m’installer sur le canapé avec des dossiers, pour me coucher dessus, et être attiré vers le monde réel par cette voix toute particulière que les voix off prenaient pour décrire des montagnes enfumées par la brume du matin, et rester presque hypnotisé dessus. Enfin, je me concentrai à nouveau sur Aleks, qui m’expliqua qu’il espérait pouvoir refaire l’expérience bientôt, mais que la priorité était sur Odin qui devait trouver un boulot, et apprendre le russe. Cela me fit assez rire en coin, pour lancer une légère pique :

« Si je dois attendre qu’il soit capable de parler russe pour le rencontrer, vu la facilité qu’il a de te détourner l’attention, j’aurai le temps d’attraper une nouvelle ride. »

C’était là le genre d’humour « ridicule » dont j’étais capable, d’après les mots d’Arkadi, mon mentor détective privé, mort depuis les années quarante déjà. Le temps que j’attrape réellement des rides, j’aurai atteint un âge bien plus vénérable que celui que j’avais maintenant. Et c’était aussi une façon pour moi d’insister encore sur le fait qu’il semblait nous tenir à l’écart l’un de l’autre. Enfin, j’étais patient, donc je savais bien que je finirai par lui tomber dessus, un jour. Eventuellement.

Nous finîmes par regarder la totalité des photos de l’appareil, en effet, ils étaient allés dans de beaux coins. Les quelques anecdotes qu’il me raconta me donnèrent même encore plus la confirmation – si besoin il y avait, et en fait, non – qu’ils étaient faits l’un pour l’autre. J’aimais cette pensée, de voir deux êtres qui s’aimaient autant se retrouver, de vraies âmes sœurs. J’avais aussi un « je te l’avais dit » qui pointait le bout de son nez, car en effet, je le lui avais dit qu’ils l’étaient. Il ne m’avait pas cru de prime abord, mais enfin, le temps avait fini par me donner raison. Et les Dieux savaient à quel point j’aimais avoir raison. Avec un sourire satisfait, j’avais fini par ébouriffer les cheveux du lycan, j’étais vraiment content de tout le chemin qu’il avait parcouru. Et dire qu’à peine quelques mois plus tôt il était une véritable loque ! J’étais même fier, de lui comme de moi – il ne fallait pas négliger mon apport dans sa guérison.

« Bien je suis content que tu sois dans de si bonnes ondes. C’est agréable. »

Ca me changeait un peu les idées, il fallait l’avouer. Avec Meleti qui était partout dans mon esprit, je parvenais désormais à y faire un peu de place pour le reste, pour Aleks, à vrai dire. Cela faisait au moins une personne pour qui je n’avais pas à m’inquiéter.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://kings-of-twilight.forumactif.org/t277-aleksei-lazarev-i-chttp://kings-of-twilight.forumactif.org/t300-aleksei-try-me-i-don-t-bite#1314

☾ PSEUDO : Heaven
☾ MESSAGES : 373
☾ FT. : Sebastian Stan
☾ CRÉDITS : shellhead. (avat) Moi-même (signa)
☾ STATUT MARITALE : Fiancé à l'unique amour de sa vie, amoureux au delà de tous les mots
☾ AVEC : Son âme soeur, Odin H. Thorson
☾ DATE D'ARRIVÉE : 23/02/2018
☾ LOCALISATION : Moscou
☾ MÉTIER : Manutentionnaire pour le moment
☾ CLAN : Lycanthrope solitaire.

Message Sujet: Re: welcome back (aleksei&stanislas) Mar 12 Juin 2018 - 22:35

Welcome back
Stanislas & Alekseï

Les voyages, Alekseï pourrait en parler pendant des heures, il avait même raconté certains détails déjà à Stanislas mais bon il était quand même jeune à l'époque et est donc loin de se souvenir de tout. Ses parents avaient tenus à se fixer au Danemark pour son entrée au collège, sa soeur aînée avait déjà deux ans de retard, ils ne voulaient pas que pour le cadet ça soit la même chose. Et surtout sa passion des voyages a été surtout remplacée par son amour pour Odin et là Stan en a eu des détails, mais peut-être pas tous ? À force, le lycan ne se souvient plus de ce qu'il a déjà ou non raconté à son ami. D'ailleurs à sa répartie sur une potentielle ride et le fait de ne pas l'avoir encore rencontré, Alekseï en ronchonne.

- Ce n'est pas de ma faute et puis crois moi avec vos caractères, vous êtes capables de vous voler dans les plumes même sans parler la même langue. C'est un peu comme ça que ça a commencé lui et moi, je sais toujours pas pourquoi il est venu vers moi à cette époque mais je t'assure que je pigeais ses remarques en danois même en ne parlant que russe.

Le langage du corps et les intonations de voix et oui, Alekseï a eu de la répartie avec Odin et pas qu'un peu avant qu'ils ne finissent par devenir les meilleurs amis du monde.

- C'est juste que j'aimerai que ça se passe bien entre vous et que je sais que ce n'est pas gagné mais en même temps, tu vas me dire qu'il n'y a pas de vrai bon moment pour ça. Et puis de toute manière si tu dois attendre une ride pour ça, là nous serrons morts depuis longtemps.

Finissant sur cette pointe de taquinerie en levant les yeux au ciel mais oui, il le sait qu'ils vont devoir finir par se croiser, c'est juste qu'il la craint cette rencontre. Odin et Stanislas sont tellement similaires que ça peut faire peur et qu'on peut aussi se demander comment Alekseï fait pour être à l'aise avec de genre de caractère vu le sien à l'opposé.

Regardant le reste des photos en étant totalement détendu, restant collé à son ami tout du long, ponctuant d'anecdotes. Et forcément au milieu, il y a des photos d'eux deux prises à la volée par eux-mêmes ou par quelqu'un d'autre. Amusé par l'elfe qui lui ébouriffe les cheveux, sérieusement, il va finir par les recouper au lieu de les garder longs, il l'avait fait pour être méconnaissable au cas où. Un c'est loupé, Odin a réussi à le reconnaître et de deux du coup, il n'a plus à se cacher.

- Oui...Un brin d'hésitation pour la suite. "Mais on a pas encore passé une pleine lune et plus elle approche, plus ça me fait peur. Comment on va arriver à la gérer et gérer le fait que je vais devoir m'éloigner de lui, je le connais, il va être mort d'inquiétude. Et puis pour moi, tu crois pas que je devrais quitter Moscou au moins pour la soirée et la nuit, ne revenir que le lendemain, j'ai tellement jamais de souvenirs...Et si mon instinct me rapproche de lui comme on est des âmes soeurs et que je luis fais du mal..."

Sa plus grosse angoisse ça, celle qui l'avait fait fuir du Danemark au lieu de réfléchir à la question...Blesser Odin ou pire encore...Le truc qu'il ne pourrait jamais se pardonner.

code by bat'phanie





Tonight I want to see it in your eyes. Feel the magic. There's something that drives me wild and tonight we're gonna make it all come true. Cause baby, you were made for me and I was made for you. I was made for lovin' you baby. You were made for lovin' me. And I can't get enough of you baby.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: welcome back (aleksei&stanislas)

Revenir en haut Aller en bas

welcome back (aleksei&stanislas)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» R.M.S TITANIC IS BACK!
» Flash-Back with Hitsu [PV: Zelles Hitsugaya]
» Made in Flash Back
» I can't wait to kiss the ground, wherever we touch back down. [PV Willy]
» Davy Back Fight !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlight Sonata :: Le coin des créas... :: RP :: RP inachevés-