RSS
RSS



 

Partagez|

Curiosity killed the wolf - [Anya Tretyakova & Fenrir]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

☾ MESSAGES : 29
☾ FT. : Natalie Dormer
☾ CRÉDITS : Avatar par killer from a gang, gif par https://wewatchfortheplot.wordpress.com
☾ STATUT MARITALE : célibataire
☾ AVEC : bah... personne !
☾ DATE D'ARRIVÉE : 19/07/2018
☾ MÉTIER : gérante du bar à vampires "Le Tretyakova"

Message Sujet: Re: Curiosity killed the wolf - [Anya Tretyakova & Fenrir] Mar 24 Juil 2018 - 22:28

Discussion pas désagréable... Il fallait bien que je l'avoue, j'aimais bien parler avec elle. Parler avec quelqu'un qui va droit au but, qui ne passe pas par trois mille chemins, c'était enthousiasmant. Bien que la divinité avoue elle, qu'elle connaissait mal les vampires. Pourtant, ces derniers étaient légions. Elle prit même l'initiative de sortir un petit jeu de mot qui me fit légèrement sourire.

- Madame a de l'humour !

Elle marqua un petit temps d'arrêt, sûrement pour ne pas sortir une idiotie, sûrement connaissait-elle l'adage "il faut tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler". C'était un concept dont j'étais adepte, je n'avais pas forcément envie de me ridiculiser. Elle allait donc s'efforcer de me prouver qu'elle était un agneau ? Encore un jeu de mot, si on prend en compte ses origines de loup. Le loup et l'agneau... Enfin bref, je m'enfonçais dans mon siège tout en me disant que j'aurais peut-être du boire un peu de sang, tant pis ça attendrait, on était pas à ça près.  Elle me confirma que ces derniers temps, les divinité étaient plutôt discrète. Mais pourquoi se cacher quand on a un tel pouvoir? Voilà une question que je ne lui poserais pas, tout simplement parce que les divinités avaient sans doute leurs raisons et que la plupart d'entre elles me seraient incompréhensibles. De plus, elle était restée vague, et elle changea de sujet, donc je n'insistai pas.

- Dans ce bar on fait ce dont on a envie, à quelques exceptions près. Si quelqu'un veut séduire ici, qu'il le fasse, je ne sortirai pas quelqu'un juste parce qu'il a décidé de draguer la première personne venue, en revanche s'il devient trop insistant... Bref, la seule chose que je ne veux pas dans ce bar, à part les lycans, c'est les fauteurs de troubles. Je veux garder une bonne ambiance. Alors si je dois passer pour la patronne autoritaire, soit. Mais n'allez pas croire que je ne sais pas m'amuser, ça m'arrive aussi parfois !

Mes lèvres arborèrent un sourire en coin,  mais de l'autre côté, il y avait du bruit. Mais ce bruit là était monnaie courante dans ce bar, sans doute un humain un peu trop ambitieux qui essaye de se libérer. En général, si un humain devenait incontrôlable, je m'en occupais moi-même. Ca me permettait à la fois de me nourrir correctement, et aussi d'envoyer un message à tout humain "source" qui auraient des velléités de rébellion.

- Et vous donc, quelle est votre définition de "s'amuser" ?

Mon regard prit un air joueur, j'aimerais bien savoir comment elle passait son surplus de temps libre, sans doute ne faisait-elle pas que traîner dans les bars ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
/
☾ PSEUDO : KorenS
☾ MESSAGES : 42
☾ FT. : Katie McGrath
☾ CRÉDITS : A Blip in Time
☾ STATUT MARITALE : Célibataire
☾ AVEC : Personne.
☾ DATE D'ARRIVÉE : 10/07/2018
☾ LOCALISATION : Museum National d'Histoire Naturelle de Moscou
☾ MÉTIER : Spécialiste du comportement des loups
☾ CLAN : Sans clan. Tous les lycans la considèrent comme une Alpha.

Message Sujet: Re: Curiosity killed the wolf - [Anya Tretyakova & Fenrir] Mar 24 Juil 2018 - 23:00

Quelques exceptions près, hein ? Fenrir ne marqua aucune réaction particulière, mais elle pensait avoir une idée assez claire de ceux qui constituaient ces exceptions. Les humains étaient les bienvenus ici, mais pas complètement pour s’amuser. Cela ne l’étonnait guère. Elle n’était pas à Moscou depuis longtemps, mais elle s’était faite rapidement au traitement réservé aux humains. C’était assez étrange, quand on avait son âge, de voir cette espèce qui avait toujours eu le contrôle se retrouver dans cette position. Mais d’un autre côté, ils s’étaient toujours arrangés pour qu’il y ait un groupe qui soit « dessous », qui se retrouve à être le plus facilement visé, le plus facilement accusé de tous les maux. Il n’était que de justice que ça tombe un jour sur l’espèce humaine dans son ensemble.
La louve n’allait certainement pas pleurer pour eux.

« Quelque chose me dit que certains aiment autant vous voir vous amuser que de vous voir autoritaire » finit par dire Fenrir, plutôt que de répondre à la question que venait de lui poser son hôte.
Comme souvent quand elle ouvrait la bouche, elle n’avait pas réfléchi pendant très longtemps. La divinité avait simplement dit ce qui lui passait par la tête, sans penser à ce que cela pourrait évoquer. Mais après tout, c’était vrai. Anya, morte ou vivante, devait être le genre de femme qui attirait les regards et, par conséquent, qu’on imaginait autant déjantée que sérieuse et autoritaire. Cela ne devait pas changer beaucoup chez les vampires.

Quoique… La louve se rappela soudainement qu’on lui avait dit que leur libido n’était plus aussi forte que celle des humains. Peut-être aurait-elle mieux fait de se taire. Mais comme elle n’était pas du genre à regretter, elle se contenta de continuer sur sa lancée.

Elle avait pas mal interrogé la blonde sur son boulot, son club et sur les habitudes des vampires en général. C’était donc parfaitement juste qu’elle se mette à répondre à quelques questions à son tour, même si, pour le coup, elle n’était pas sûre de ce qu’elle devait dire.
« C’est une bonne question, en fait. » éluda-t-elle d’abord, se renfonçant dans son siège pour lever les yeux vers le plafond. Une si bonne question qu’elle n’y avait jamais vraiment réfléchi.

« Pas la boisson, même si j’apprécie, l’effet n’est pas énorme sur moi. Pas la danse… Je me débrouille, ne vous y trompez pas, j’ai eu des siècles pour apprendre mais… Bref. La chasse, très peu pour moi, mais j’ai essayé. L’instinct de loup, tout ça. » Elle évacua l’idée d’un geste dérisoire de la main, comme si la perspective était vraiment ridicule.

« La chasse humaine… Enfin, la drague. Je m’y prends comme une manche. » Elle pouffa de rire à cette idée, baissant les yeux vers la table, sans rougir. « Mais une fois de temps en temps. »

Enfin, elle posa les deux mains sur la table et se pencha un peu au-dessus, vers Anya et ses grands yeux bleus glaçants. Son sourire réapparut enfin, alors qu’elle semblait avoir trouvé une réponse satisfaisante à son interrogation.
« J’explore. Je découvre, je discute avec les mortels, les lycans, les vampires, les loups aussi… Et je prends mon temps. Je pense en avoir beaucoup devant moi. »

Levant les mains, haussant les épaules, elle enchaîna naturellement. « Et vous, Anya ? Votre notion du fun ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur

☾ MESSAGES : 29
☾ FT. : Natalie Dormer
☾ CRÉDITS : Avatar par killer from a gang, gif par https://wewatchfortheplot.wordpress.com
☾ STATUT MARITALE : célibataire
☾ AVEC : bah... personne !
☾ DATE D'ARRIVÉE : 19/07/2018
☾ MÉTIER : gérante du bar à vampires "Le Tretyakova"

Message Sujet: Re: Curiosity killed the wolf - [Anya Tretyakova & Fenrir] Sam 28 Juil 2018 - 9:27

J'avais fait un petit monologue, le temps de lui expliquer comment ça fonctionnait ici. Alors que les humains faisaient pas mal de bruit dans la pièce dans laquelle ils se faisaient régulièrement pomper du sang, mon interlocutrice esquiva quelques peu ma question, par un "quelque chose me dit".  Si des gens aimaient autant me voir m'amuser que me voir autoritaire ? Peut-être, je n'y avais jamais pensé à vrai dire. Ma libido étant morte en même temps que mon humanité, je ne cherchais pas à plaire à qui que ce soit.

- Peut-être, mais je me fiche un peu de tout ça.

A peine eu-je placé ma phrase qu'elle répondit un tant soit peu vaguement à la question que je lui avais posé auparavant, et à laquelle je ne pensais pas qu'elle répondrait. Une bonne question hein ?  Je l'éocoutais dénombrer les "loisirs" qui n'étaient pas dans son domaine de compétence, alors que je me mis au fond de mon fauteuil, confortablement, jambes croisées. Parfois elle s'essayait à la "chasse humaine", la drague. Ah, ça c'était une divergence avec moi, étant donné mes problèmes de libido, draguer ne me servirait à rien.  A mon tour maintenant, de dénombrer les loisirs.

- Je ne drague pas, je n'en ai pas besoin. La boisson parfois j'en bois, mais pas ici, c'est mon lieu de travail après tout, je préfère garder une attitude professionnelle ici.  Je peux danser aussi, mais malgré mon siècle d'existence j'ai toujours du mal avec ça.

Je marquais une petite pause, puis je repris.

- En revanche j'aime bien la chasse, la vraie. Laisser croire à un humain qu'il a une chance de m'échappe, lui courir après, réduire ses espoirs à néant. Je les goutte toujours avant de les amener ici. Je ne sélectionne que du sang de qualité, alors si leur sang ne convient pas au bar, alors je le garde pour moi.

Un nouveau bruit, cette fois plus proche, se fit entendre. Lorsqu'un humain passa la porte de la "réserve", je compris tout de suite qu'il s'agissait d'un fuyard. Malgré la surveillance, ça arrivait plutôt régulièrement, et quand ça arrivait, je m'en chargeais moi-même. Je n'avais pas le temps de prévenir Fenrir, sinon l'humain s'échapperait. Je lui barrai la route, avec un regard des plus froids, vraiment pas le regard que j'arborais en parlant à Fenrir. On parlait de chasse, de boire du sang humain, et à ce moment là ce bouffon avait surgi.

- S'il vous plait, laissez moi partir, je...

Ma main attrapa son col et tira le malheureux vers moi. Je ne l'avais pas laissé finir sa phrase, mais nul doute qu'il allait essayer de me supplier lâchement. A présent, tous les clients me regardaient, et pour rester crédible, je ne devais pas céder. Pour qui passerais-je si je laissais cet humain partir hm ?

- Pitoyable. Tu as commis ta dernière erreur ce soir.

Mon regard scruta encore les alentours, tous les yeux tournés sur cet humain et moi, je savais très bien ce qu'attendaient ces gens. Chacun savait que j'exécuterais l'humain sans même lui accorder le bénéfice du doute. Il avait cherché à s'enfuir, il le paierait de sa vie. Ca arrivait assez souvent, ce genre de choses, et à chaque fois c'était la même sentence. Je le mordis dans le cou, aspirant rapidement son sang, puis lorsque le corps se retrouva sans vie, je le laissais tomber au sol tout en essuyant ma bouche du revers de la main gauche.

[colo=red]- Nettoyez moi ça, et n'oubliez pas de montrer la vidéo aux autres humains, que ça leur serve de leçon. Soit ils peuvent continuer à servir, soit ils meurent.[/color]

Je retournais alors vers Fenrir, tandis que les employés s'affairaient à faire disparaître le corps. Je m'assis à nouveau dans mon siège.

- Désolée, nous sommes pas mal interrompues ce soir, j'espère que c'est terminé. Quoi qu'il en soit, je vous mentirais si je disais que ça ne m'a pas plus. C'est toujours agréable de boire du sang, faire passer un message également.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
/
☾ PSEUDO : KorenS
☾ MESSAGES : 42
☾ FT. : Katie McGrath
☾ CRÉDITS : A Blip in Time
☾ STATUT MARITALE : Célibataire
☾ AVEC : Personne.
☾ DATE D'ARRIVÉE : 10/07/2018
☾ LOCALISATION : Museum National d'Histoire Naturelle de Moscou
☾ MÉTIER : Spécialiste du comportement des loups
☾ CLAN : Sans clan. Tous les lycans la considèrent comme une Alpha.

Message Sujet: Re: Curiosity killed the wolf - [Anya Tretyakova & Fenrir] Lun 30 Juil 2018 - 20:09

Puisque la vampire avait écouté respectueusement, Fenrir fit de son mieux pour faire de même. Elle était assez curieuse de voir ce qu’un vampire considérait comme fun, mais la réponse fut finalement assez décevante. Aussi paradoxal que cela puisse paraître, le loup gigantesque qu’elle avait été n’avait aucun goût pour la chasse. Et comment le pourrait-elle ? Ce n’était même plus un sport. Il n’y avait pas d’intérêt à pourchasser et tuer des créatures sans défense, si ce n’était pas pour s’en nourrir par la suite.
Même pour se nourrir, quand on avait accès à un arsenal humain, le challenge n’existait simplement pas. Pendant des siècles, elle avait essayé de retrouver le frisson de la chasse, mais c’était quelque chose qu’une enveloppe humaine n’était pas capable de ressentir. Pas comme un loup le faisait, en tout cas.

La divinité avait fait son deuil, depuis longtemps. Elle avait découvert d’autres sources d’amusement. Comme interroger des vampires sur leur source de fun, par exemple. Fenrir avait été vaguement surprise de voir que la créature de la nuit n’avait pas d’intérêt pour la drague, la boisson ou même la danse, semblant s’intéresser uniquement à une chasse où les humains n’avaient pas la moindre chance.
Elle avait haussé un sourcil, s’apprêtant à dire quelque chose, mais elles furent interrompues encore une fois.

La scène qui suivit n’avait rien d’exceptionnel, et Fenrir la regarda, ses yeux gris éteints. Elle ne s’intéressait guère au sort des humains, ayant appris depuis longtemps que leur existence déjà trop courte pouvait s’achever très rapidement. Que ce soit des vampires ou des autres créatures qui précipitent cette fin n’y changeait rien.
Elle fut cependant bien forcée d’assister à cela, comme tous les autres présents au bar à ce moment. Certains semblaient curieux, d’autres craintifs. Son regard gris suivit le corps au sol, avant qu’il ne soit emporté, puis resta là, planté sur du vide.

Il fallut qu’Anya lui adresse de nouveau la parole pour l’extirper enfin de ses pensées. Comme si elle se réveillait, elle releva le nez vers la vampire, plantant ses yeux dans les siens.
« Hmm hmm. » commenta-t-elle simplement. « Ce n’est pas grave… Mais vous devriez penser à améliorer votre sécurité. »

Elle ne disait pas ça par dédain ou désobligeance. Mais en une seule soirée ici, elle avait assisté à une tentative d’évasion et une bagarre. Ce n’était pas exactement le meilleur exemple qu’un bar puisse donner. A moins que ça ne soit courant dans les bars vampiriques. Auquel cas, ce n’était pas le genre d’endroit dans lesquels elle passerait beaucoup de temps. Ce n’était pas le type de spectacle qu’elle appréciait.

« La chasse ne m’intéresse guère » reprit-elle enfin, cherchant sur quoi elle pouvait bien enchaîner après une scène pareille.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Message Sujet: Re: Curiosity killed the wolf - [Anya Tretyakova & Fenrir]

Revenir en haut Aller en bas

Curiosity killed the wolf - [Anya Tretyakova & Fenrir]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Curiosity killed the cat [Indira & Arabella]
» Curiosity killed the bird
» Intrigue n°15: Curiosity killed the cat
» Team Aura (pv : Red Wolf )
» Haitian official says 2 journalists killed in mob attack

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Moonlight Sonata :: Dobro pozhalovat' v Moskvu :: Kitai Gorod :: Les Clubs-